Déranger les murs de Nicolas Guiet et Le Directeur Fou par le collectif Les Pas Perdus, 2 expositions à La Banque de Béthune

Déranger les murs de Nicolas Guiet et Le Directeur Fou par le collectif Les Pas Perdus, 2 expositions à La Banque de Béthune

LaBanque de Béthune est un Centre de production et de diffusion en arts visuels.

Déranger les murs

Les œuvres de Nicolas Guiet se nourrissent de l’ambiguïté. Leurs couleurs vives se coulent dans des formes géométriques ou difficilement identifiables, pour créer des pièces entre apparente abstraction et possible figuration. L’accrochage même de ces dernières, placées dans des angles, des recoins ou des fentes, renforce leur caractère incertain et leur situation dans un entre-deux.

Dès la façade, les installations de Nicolas Guiet viennent troubler et déséquilibrer l’architecture de Labanque. En progressant dans les espaces, le spectateur appréhende physiquement les œuvres, découvre des zones de transition ou de tension et doit en permanence réajuster son regard.

Les œuvres de Nicolas Guiet sont clairement ambigües : entre leurs couleurs vives qui reflètent une certaine joie de vivre et les formes géométriques des pièces abstraites, il est difficile de décrire exactement de quoi il retourne. Même la scénographie est étrange : les oeuvres sont situées dans des coins, des angles, même sur la façade du lieu.

Pour moi, cette démonstration est très dynamique, drôle. Les enfants – certains très jeunes – que j’ai croisés lors de ma visite étaient passionnés par ce qu’ils regardaient et posaient des questions très pertinentes.

Le Directeur Fou

Le groupe artistique Les Pas Perdus, constitué de Jérôme Rigaut, Nicolas Barthélemy et Guy-André Lagesse, s’inscrit dans un mouvement d’art contemporain collaboratif.

Ils croisent et confrontent la variété des esthétiques par goût des contrastes. L’hétérogénéité, comme principe même de dépassement des frontières, et la conscience de l’altérité entrainent ainsi la réalisation d’un art collaboratif, politique, de belle humeur. Depuis 1994, ils réalisent des œuvres avec des « occasionnels de l’art ». Il s’agit de personnes qui viennent à l’art pour l’occasion et font œuvre commune avec Les Pas Perdus pendant un temps.

À Labanque, Les Pas Perdus investissent lancien appartement du directeur et lui redonnent vie avec fantaisie. Une immense guirlande de meubles prend possession des espaces, un peu comme si l’occupant des lieux avait été pris par un élan excessif de rangement et d’enthousiasme associé à une intention mystérieuse…


Au fil de ce boyau s’échelonne une série de bibelots, œuvres inventées et fabriquées avec des occasionnels de l’art et associant des pièces de vaisselle et des éléments naturels glanés au cours de promenades champêtres. Tantôt au sol, tantôt en hauteur, tantôt fin et maigre, tantôt grassouillet et corpulent, tantôt au milieu de la pièce, tantôt collé le long du mur, ce serpentin hétéroclite traverse gaiement toutes les pièces de l’appartement.  

Je fus perplexe devant cette exhibition : alors que l’endroit est très claire et les couleurs pastels très douces, j’ai trouvé l’ensemble assez anxiogène. Quel paradoxe ! Peut-être que la folie du directeur – ou du moins, son sens étrange de la décoration, – transparaît. Cela dit, le concept labyrinthique est complètement passionnant.

Du 19 mai au 12 décembre 2021 – LaBanque : 44 place Clemenceau 62400 Béthune – Du mercredi au dimanche de 14h à  18h30 – Tarif plein : 6 € – Tarif réduit : 3 € – Gratuit : -18 ans, tous les premiers dimanches de chaque mois et sous condition.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Paris Athènes : Naissance de la Grèce Moderne (1675-1919) au Musée du Louvre à Paris

Paris Athènes : Naissance de la Grèce Moderne (1675-1919) au Musée du Louvre à Paris

Vivian Maier au Musée du Luxembourg à Paris

Vivian Maier au Musée du Luxembourg à Paris

Venus d’ailleurs au Musée du Louvre à Paris

Venus d’ailleurs au Musée du Louvre à Paris

Dessins pour Versailles, vingt ans d’acquisitions au Château de Versailles

Dessins pour Versailles, vingt ans d’acquisitions au Château de Versailles

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).