Enki Bilal au Musée de l’Homme à Paris

Enki Bilal au Musée de l’Homme à Paris

Né à Belgrade en 1951, Enki Bilal s’est construit en se jouant des frontières. Artiste protéiforme à la fois dessinateur, auteur, réalisateur, peintre, écrivain, décorateur, il brouille les pistes pour mieux créer, en marge de toute classification. Son univers minéral, éclairé de lumières zénithales souvent crues, donne une place prépondérante à l’humain. Un humain certes défié, abîmé dans sa chair, augmenté dans son corps, en quête d’un ailleurs meilleur, mais avant tout un humain. Un être qui doute, qui souffre, qui aime.

Pour réaliser ses bandes dessinées, Enki Bilal n’exécute pas directement des planches, mais dessine des cases en grand format une à une, avant de les assembler. L’exposition permet d’admirer une trentaine de ces oeuvres originales, dont des inédits de la série Bug, ainsi que des tableaux et des reproductions.

L’exposition propose d’explorer les notions de limite et de métamorphose. On rencontre donc des corps augmentés ou hybrides, des questionnements sur le progrès, des interrogations sur la place de l’animal ou une représentation du chaos.

J’ai trouvé exhibition très perturbante. Pour moi, les œuvres qui y sont montrées – aux bleus très froids, aux rouges agressifs – sont à la fois anxiogènes et magnifiques. Je ne suis pas certaine des intentions artistiques de Enki Bilal. Est-ce qu’il constate un état de faits ? Le dénonce t’il ? Tire-t’il un signal d’alarme ? Présage t’il un avenir sombre ? Tout cela à la fois peut-être !

J’ai été déroutée par la scénographie : dans une immense salle, des créations très espacées donne ! Cela donne l’impression d’une présentation très courte alors que près d’une cinquantaine d’œuvres (plus un film passionnant et plusieurs affiches) sont dispersées ça et là. De fait, l’allure générale semble froide, dure et sans âme. Ce qui souligne la prise de position artistique de notre homme.

Bref, le visiteur aimera ou pas. Mais, ne sera pas indifférent !

Du 16 mars au 13 juin 2022 – Musée de l’Homme : 17 place du Trocadéro et du 11 Novembre 75116 Paris – 01 44 05 72 72 – https://www.museedelhomme.fr/ – Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h – Dernier accès aux caisses 45 minutes avant la fermeture – Fermeture exceptionnelle les 1er et 24 janvier, 1er mai, 14 juillet et 25 décembre – Galerie de l’Homme : 10 € tarif plein et 7 € tarif réduit – Exposition temporaire + Galerie de l’Homme : 12 € Tarif plein et 9 € tarif réduit – Pour tous renseignements complémentaires, 01 44 05 72 72 de 11h à 17h, sauf le mardi ou contact.mdh@mnhn.fr.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Voyage en Train au Musée des Beaux Arts de Nantes

Le Voyage en Train au Musée des Beaux Arts de Nantes

À Montbéliard, découvrez l’anatomie avec Chewbacca, Totoro et autres personnages bien-aimés

À Montbéliard, découvrez l’anatomie avec Chewbacca, Totoro et autres personnages bien-aimés

Miroir du monde au musée du Luxembourg à Paris

Exposition Visages et Silhouettes d’Anna Joffo

Exposition Visages et Silhouettes d’Anna Joffo

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).