Hervé Di Rosa. Ses sources, ses démons au musée d’art et d’archéologie de Valence

Hervé Di Rosa. Ses sources, ses démons au musée d’art et d’archéologie de Valence

Le musée d’Art et d’Archéologie de Valence est un musée de la ville de Valence situé au 4 place des Ormeaux, face à la cathédrale Saint-Apollinaire dans le quartier du Vieux Valence.

Cette exhibition s’inscrit dans un cycle imaginé par le musée de Valence en 2018, baptisé ALL-OVER.

Pour cette troisième édition, sous le commissariat de l’historien de l’art Philippe Bouchet, le musée de Valence fait appel à Hervé Di Rosa, artiste Français et figure internationale de l’art contemporain.

Par la démarche qui est la sienne, celle d’un artiste libre qui nous invite depuis longtemps à un déplacement du regard, de notre regard, Hervé Di Rosa ouvre le domaine respectable de l’histoire de l’art à d’autres horizons et déroule un fil d’Ariane pour nous aider à ne pas nous égarer dans la production des images.

Musée d’art et d’archéologie de Valence : 4 rue Saint-Didier, 26000 Valence – Du 27 mars au 28 août 2022 – www.museedevalence.fr – Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h – Tarif plein : 6 € – Tarif réduit : 4 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Sports en Jeu au Musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne du 04 avril au 24 novembre 2024

L’Impressionnisme et la mer au musée des impressionnismes Giverny dans l’Eure (Normandie)

Arborescences de Pierre Luc Poujol au Musée Paul Valéry de Sète dans l’Hérault en région Occitanie

Paolo Roversi au Palais Galliera à Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).