Peintures des Lointains. Voyages de Jeanne Thil au Musée des beaux-arts de Calais

Peintures des Lointains. Voyages de Jeanne Thil au Musée des beaux-arts de Calais

L’exposition Peintures des lointains. Voyages de Jeanne Thil présentée au Musée des beaux-arts de Calais est l’occasion de montrer pour la première fois au public une sélection d’oeuvres de l’artiste d’origine Calaisienne (1887 – 1968), à qui aucune exposition monographique n’a été consacrée depuis sa disparition. La dernière grande manifestation remonte à 1958, lorsque le musée de la France d’outre-mer à Paris et le musée de Calais ont dédié une exposition à l’artiste avec plus d’une centaine d’oeuvres.

En 2016, la ville de Calais a reçu en legs un ensemble exceptionnel de plus de 170 oeuvres et documents représentatifs de toute la carrière de Jeanne Thil. Si l’artiste a peint des décors historiques pour sa ville natale et d’autres villes du Pas-de-Calais, elle est surtout connue pour ses toiles inspirées de ses voyages de part et d’autre de la Méditerranée, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce et surtout en Tunisie.

L’exposition se focalise sur la signification du voyage lointain chez une peintre Française de la première moitié du 20e siècle. Vecteurs de nouveaux sujets d’inspirations, les voyages de Jeanne Thil en Méditerranée lui donnent accès à un répertoire élargi de motifs et de sujets, mais transforment également en profondeur sa manière de peindre, en termes de couleurs et de lumière.

Les toiles de Jeanne Thil rencontrent un grand succès en France dans l’entre-deux-guerres. Elles révèlent l’importance, à cette période, d’un art figuratif attaché à la représentation de sujets géographiquement éloignés.

Cet art s’épanouit avec l’essor du tourisme outre-mer et la célébration d’un imaginaire exotique de l’Empire colonial Français qui culmine lors de l’exposition coloniale internationale à Paris en 1931.

Le parcours et l’oeuvre de Jeanne Thil doivent être appréhendés dans ce cadre : l’artiste voyage en Tunisie, alors sous protectorat hexagonal, et répond à des commandes pour les compagnies de transport maritimes ainsi que pour les expositions coloniales.

L’exposition se décline en six sections : voyages dans le temps, vers la lumière du sud, Jeanne Thil et la Tunisie, le tourisme et les compagnies de transport maritimes, les grands décors célébrant l’Empire colonial et Jeanne Thil et les femmes voyageuses de l’entre-deux-guerres.

Le visiteur peut y découvrir une trentaine de peintures de l’artiste, une trentaine d’oeuvres graphiques ainsi que divers documents et objets.

La fin de l’exposition met à l’honneur des contemporaines de Jeanne Thil, qui ont voyagé dans l’entre-deux-guerres en Afrique du Nord, à travers une sélection d’oeuvres des artistes peintres Yvonne Mariotte, Henriette Damart et Marguerite Delorme, et une vingtaine de clichés de l’ethnologue Thérèse Rivière et de la photographe Thérèse Le Prat.

Le commissariat est confié à Sarah Ligner, responsable de l’unité patrimoniale Mondialisation historique et contemporaine au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris.

Du 15 juillet 2020 au 28 février 2021 – Musée des beaux-arts : 25 rue Richelieu 62100 Calais – 03 21 46 48 40 – www.calais.frmusee@mairie-calais.fr – Le musée est ouvert tous les jours de 13h à 18h (17h de novembre à mars), sauf le lundi et les jours fériés – Ouvert pour les groupes sur réservation à partir de 9h – Entrée individuelle : 4 € / 3 € – Parking gratuit aux alentours, à l’arrière du musée.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

LU, un siècle d’innovation (1846-1957) au château des Ducs de Bretagne – Musée d’Histoire de Nantes

LU, un siècle d’innovation (1846-1957) au château des Ducs de Bretagne – Musée d’Histoire de Nantes

La Galerie Tolkien à La Cité Internationale de la tapisserie à Aubusson

La Galerie Tolkien à La Cité Internationale de la tapisserie à Aubusson

Mille et Un Orients – Girault de Prangey au Musée d’Art et d’Histoire de Langres

Mille et Un Orients – Girault de Prangey au Musée d’Art et d’Histoire de Langres

Les Contes Étranges de N. H. Jacobsen au Musée Bourdelle à Paris

Les Contes Étranges de N. H. Jacobsen au Musée Bourdelle à Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).