Regards à la Maison Victor Hugo à Paris

Regards à la Maison Victor Hugo à Paris

Du 17 février au 5 juin 2022

Regards n’est pas une exposition comme les autres. Imaginée par une commissaire non-spécialiste, elle propose des chemins de traverse mêlant des époques, des artistes et des styles. Surprenante, proposant des rapprochements inédits et des mises en abyme, elle tend un miroir inattendu aux œuvres d’art qui témoignent de ce que les artistes, hier comme aujourd’hui, ont su voir, méditer et transmettre.

Réfléchir sur le regard, c’est s’ouvrir au monde. Cheminer, à travers la lumière, vers soi, vers l’autre, vers l’attendu, vers l’inattendu, vers toutes sortes de révélations, d’interdits, de rêves et de visions, mais aussi de déjà-vu.

L’exposition s’articule autour de quatre points de vue.

Le premier concerne l’œil et le regard en tant qu’acteur de notre rapport à l’autre, source et miroir de nos émotions. Tourné vers l’intérieur, ou confronté à sa propre image, le regard se fait introspectif. Une série d’autoportraits de Rembrandt et de Brion Gysin nous rappellent que les artistes ont souvent questionné leurs propres visages de façon amusée, parfois inquiétante, mais toujours sincère.

L’étape suivante nous permet de saisir les différences entre voir et regarder à travers une série de dispositifs disposés comme en labyrinthe, où les œuvres se laissent découvrir plus ou moins facilement. Le visiteur fera l’expérience de regards volés, de regards interdits, de regards en passant, de regards furtifs – œuvres d’Arroyo, Caroline Feyt, Jules Dalou et Jean Béraud. La Gitane de Raymond Hains, s’offrira enfin plus sereinement à notre contemplation.

Le troisième point de vue est celui de la vision et de l’imagination. Des dessins de Victor Hugo, des photographies de Klavdij Sluban, des lithographies d’Odilon Redon explorent notre capacité à voir au-delà du réel, à inventer des illusions ayant toute les formes et tous les pouvoir de la réalité.

Le dernier point de vue porte sur notre monde contemporain, saturé de regards et d’images à travers toutes sortes d’écrans. Pour questionner cet immense réseau d’images, on peut se souvenir de quelques mythes anciens qui, souvent de façon tragique, mettent en jeu des regards, et trouvent des échos dans le monde contemporain : la folie des selfies et la malédiction de Narcisse, l’omniprésence des caméras de surveillance et autres drones et le géant Argos aux cent yeux, le harcèlement des femmes et l’aventure de Diane et Actéon, le regard dangereux de Méduse… Avec les œuvres de Stéphane Pencréac’h, Djamel Tatah, Salvador Dali, Ossip Zadkine, Antoine Bourdelle et une vaste sélection d’images et de photographies contemporaines.

L’exposition Regards a été conçue par Lucienne Forest, commissaire non spécialiste, à partir des collections des musées de la ville de Paris, de la Bibliothèque historique de la ville de Paris et du Fonds d’art contemporain – Paris Collections.

Elle est le fruit d’une collaboration entre Paris Musées et le Groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris Psychiatrie et Neurosciences Saint-Anne et le Groupe d’Entraide Mutuelle, Le Passage.

Grâce au partenariat avec l’Ecole Duperré, l’espace du bureau de la commissaire de l’exposition, Lucienne Forest a été aménagé par onze étudiants préparant le Diplôme National des Métiers d’art & du Design en Scénographie : Priscilla Bertier, Cyann Bounzel, Elina Dubois, Lilia Ducrocq, Mathilde Etienne, Alice Garbe, Capucine Gautier, Hugo Lacroix, Theotim Leclerc, Margaux Lehmann, Maureen Thomas encadrés par Jessica Chauffert et Stéphane Dumas, professeurs de Design d’Espace de l’École Supérieure d’Arts Appliqués Duperré.

Maison Victor Hugo : 6, place des Vosges 75004 Paris – Entrée libre – 01 42 72 10 16 – Ouvert de 10h à 18h Dernière entrée à 17h30 – Fermeture de la boutique à 17h45 – Accessible aux personnes handicapées (Personnes à Mobilité Réduite (PMR), Personnes sourdes et malentendantes, Personnes non – et malvoyantes, Personnes en situation de handicap mental).

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

À Montbéliard, découvrez l’anatomie avec Chewbacca, Totoro et autres personnages bien-aimés

À Montbéliard, découvrez l’anatomie avec Chewbacca, Totoro et autres personnages bien-aimés

Le Voyage en Train au Musée des Beaux Arts de Nantes

Le Voyage en Train au Musée des Beaux Arts de Nantes

Gustave Courbet, jeux d’eau, de la source de l’océan à Villa Montebello (Trouville-sur-Mer – Calvados – Normandie)

Gustave Courbet, jeux d’eau, de la source de l’océan à Villa Montebello (Trouville-sur-Mer – Calvados – Normandie)

Exposition permanente sur l’histoire de Trouville-sur-Mer à la Galerie du Musée (Trouville-sur-Mer)

Exposition permanente sur l’histoire de Trouville-sur-Mer à la Galerie du Musée (Trouville-sur-Mer)

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).