Saison photo 2021 à l’Abbaye Royale de l’Epau, près du Mans

Saison photo 2021 à l’Abbaye Royale de l’Epau, près du Mans

Du 28 mai au 31 octobre 2021 l’Abbaye Royale de l’Epau offre un parcours photographique en plein air réunissant 7 photographes sur le thème de « L’itinérance ».

Ce voyage se poursuit au sein de la ville du Mans à l’Hôtel du Département, sur les grilles du parc de la Préfecture et à la gare, ainsi que sur certaines écluses du département de la Sarthe.

Outre cette exposition le parc de l’abbaye met à l’honneur les travaux réalisés par les 10 classes de collégiens participant au dispositif « à l’école du regard – photographie au collège » ainsi que l’installation de deux créations artistiques :
-Rhombus Bernagaria est une structure constituée de losanges servant de lieu de promenade et d’orientation par l’artiste Lucas Grandin qui a étendu sa création à l’animation d’ateliers avec les collégiens et la présentation de leurs créations.

-Le Sténopé, installé du 11 juin au 1er août et créé par le Boucan es Arts et le collectif Clepsydre invite à faire l’expérience immersive du principe photographique de la camera obscura.

I- Mamas Benz par Floriane de Lassée.

L’artiste a réalisé entre 2017 et 2019 une série de portraits de femmes rencontrées au forum panafricain « Women in Africa » à Marraketch. Ce sommet met en lumière le talent de femmes issues de tout le continent. Les portraits ont été pris sou un fond neutre et l’artiste a ensuite créés des motifs rappelant le Wax, les tissus colorés très utilisés en Afrique.

Le nom de la création tire son inspiration des Nanas Benz dont le commerce du Wax a fait la fortune de commerçantes au Ghana, Bénin et Togo dans les années 70/80 et qui en symbole de leur réussite achetaient des Mercedes Benz.

Les motifs s’harmonisent avec les portraits de ces femmes tournées vers l’avenir et s’appuyant sur leur passé. Le fait de les avoir accrochés à de grands arbres participe à cette idée.

2- Ecouter la rue par Robert Doisneau.

C’est avec sa fille que la sélection de photos exposées a été faite. Elles se focalisent sur l’évocation de la musique.

Bals populaires, fanfares cabarets et boîtes de jazz jalonnent le parcours.

Au milieu de la verdure du parc le noir et blanc accroche l’œil le rehaussant.

3- PS : Je t’écris de la Plage des Mouettes par Sandra Mehl.

La photographe a visité des années durant cette plage un peu hors du temps près de Sète.

Les photos sont naturelles et installées dans une structure permanente composée de deux cubes dans lesquels le promeneur est invité à se promener, découvrant ces portraits de famille et ces vacanciers habitués de cette plage.

4- Bagualeros de Pataginia par Tomas Munita.

Ce photographe chilien présente une série de photos suivant la vie des bagualeros, des cow-boys chilien qui traque du bétail revenu à l’état sauvage. Ils domptent des taureaux, vaches et chevaux.

Les photos sont suspendues à des cadres naturels qui s’harmonisent bien ensemble.

Les sujets alternent des passages de la vie quotidienne de ces hommes et la fougue des animaux revenus à l’état sauvage qu’ils attrapent.

5- Poétique de la Nature par Michel et Dominique Beucher.

Les deux frères photographes proposent une série de photos axée sur la macrophotographie en jouant sur la sous-exposition afin de révéler une gamme de couleurs et une atmosphère étonnante.

C’est une démarche artistique de la lenteur afin d’obtenir l’instant parfait capturé des détails de la nature.

Les œuvres sont installées dans le jardin de l’abbaye

6- Du voyeurisme au 1/10ème par Nicolas Boutruche.

Cette série de photo présente une succession de scènes de vie avec humour.

L’artiste a monté ensemble une constellation de photos en donnant l’impression de voir quantité de saynètes se produisant dans un décor tel une maquette en coupe. On prend très vite conscience du temps colossal qu’a demandé la préparation et création de chacune de ces photographies.

L’ensemble est exposé le long du mur de pierres du cloître de l’abbaye.

7- Natural Amagoi no Taki par Kim Boske.

A l’abri dans la salle capitulaire de l’abbaye sont exposés en suspension les créations de la photographe.

Cette dernière joue sur l’accumulation d’images d’une cascade. La densité des images qui s’ajoutent donne presque l’impression d’un relief et que l’on voit la cascade prendre vie.

Le parcours photographique proposé cette année propose une grande variété dans les supports, techniques, ambiances et sujets. Un joli aperçu de toutes les facettes qu’offre l’art photographique.

J’ai personnellement eu un très gros coup de cœur pour le travail de Floriane de Lassée mais la force du camaïeu d’artistes choisis est que chacun peut trouver au cours de sa ballade dans le parc une création qui touche sa sensibilité.

Plus d’informations sur le site de l’abbaye.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Dessins pour Versailles, vingt ans d’acquisitions au Château de Versailles

Dessins pour Versailles, vingt ans d’acquisitions au Château de Versailles

Sortir de l’Oubli au Cercil – Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv à Orélans

Sortir de l’Oubli au Cercil – Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv à Orélans

Dessine-moi ta planète, une exposition à l’occasion des 75 ans du Petit Prince au Château de la Bourdasière, en Indre-et-Loire (Touraine)

Dessine-moi ta planète, une exposition à l’occasion des 75 ans du Petit Prince au Château de la Bourdasière, en Indre-et-Loire (Touraine)

Picasso – Rodin au Musée Picasso Paris

Picasso – Rodin au Musée Picasso Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).