L’Abbaye de Royaumont

L’Abbaye de Royaumont

À 1 heure de Paris, L’abbaye de Royaumont ouvre ses portes tous les jours de la semaine.

L’occasion de visiter ce site chargé d’histoire et ses trois jardins remarquables et de profiter d’un parcours de visite original permettant une découverte inédite du monument et des jardins : la partie privative du cloître habituellement fermée est exceptionnellement accessible, et l’ancienne salle du chapitre est rendue visible à tous.

Pour ceux qui veulent prolonger le plaisir de la visite, l’hôtellerie permet de vivre l’expérience unique d’une nuit dans une ancienne cellule de moine avec vue sur le cloître ou le parc et tout le confort d’aujourd’hui. La table de Royaumont, installée dans l’une des plus belles salles voûtées de l’abbaye invite à des repas inspirés du Potager-Jardin de l’abbaye, dans la tradition culinaire française. Quant au bar salon de thé, avec terrasse au bord de l’eau, il permet une halte agréable avec service de boissons et restauration légère.

Un nouveau service de navettes à la gare de Luzarches vient d’être mis en place, permettant de rejoindre l’abbaye en 8 minutes, soit moins d’une heure de trajet depuis Paris gare du Nord.

L’abbaye est ouverte 365 jours par an, d’avril à octobre de 10h à 18h et de novembre à mars : 10h à 17h30 (interruption de la vente des billets en semaine de 12h45 à 13h45)
Le bar-salon de thé est ouvert les week-ends et jours fériés à partir de 12h – Entrée gratuite pour les enfants de moins de 7 ans, les Adhérents de l’Association des amis de Royaumont et les habitants de la Communauté de communes Carnelle-Pays de France.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

L’Abbaye de Beauport à Paimpol (Côtes d’Armor)

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).