Caverne du Pont d’Arc (reconstitution de la Grotte Chauvet) dans l’Ardèche

Caverne du Pont d’Arc (reconstitution de la Grotte Chauvet) dans l’Ardèche

Il y a 36 000, des hommes et des femmes créaient sur les parois de calcaire de la Grotte Chauvet à Pont-d’Arc, située dans le sud de l’Ardèche, des œuvres uniques et bouleversantes figées pour l’éternité dans leur écrin de calcite et d’argile.

Cette immense cathédrale naturelle inviolée depuis plusieurs dizaines de millénaires, a été découvertele 18 décembre 1994 en Ardèche, à Vallon-Pont-d’Arc par 3 spéléologues amateurs, Jean Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hilaire.

La Grotte Chauvet a été l’objet d’une protection exemplaire, dès sa découverte.

Deux événements en sont à l’origine. D’une part, l’expertise menée par Jean Clottes, conseiller scientifique du Ministère de la Culture, qui a fait preuve d’un recul et d’une maturité admirables, d’autre part, la démarche de l’Administration qui a su adopter les préconisations de l’éminent préhistorien et les traduire en actes juridiques efficients.

La rapide prise de conscience du caractère exceptionnel de la grotte et la mise en œuvre tout aussi prompte des mesures administratives adéquates pour la protéger, se sont emboîtées dans un temps record.

Cette coordination qui, par la suite, a intégré un programmede recherche scientifique fondé sur le respect de l’intégrité de la Grotte Chauvet, constitue l’originalité de sa conservation. Ainsi les erreurs commises à Lascaux n’ont pas été reproduites à la Grotte Chauvet.

L’UNESCO, en inscrivant la grotte au Patrimoine mondial de l’Humanité en juin 2014, a reconnu sa dimension unique et universelle.

Ce joyau présente en effet 3 caractéristiques très rarement réunies : l’ancienneté, la qualité de la conservation et, la richesse et l’abondance des représentations artistiques : 1000 dessins dont 425 figures animales.

Le bestiaire de la grotte avec 14 espècesdifférentes représentées, dont une majorité d’animaux dangereux (ours des cavernes, rhinocéros laineux, mammouths, félins…) est inédit avec certaines représentations uniques dans l’art pariétal paléolithique (panthère, hibou, partie inférieure du corps féminin).

Pour des raisons évidentes de conservation, la grotte ne pourra jamais être ouverte au public. En tant que Patrimoine mondial de l’Humanité le projet d’une restitution était indispensable. Inaugurée le 10 avril 2015, ouverte officiellement au public le 25 avril 2015, la plus grande réplique de grotte ornée au monde, la Caverne du Pont d’Arc, vous permet de découvrir ce premier chef d’œuvre de l’humanité.

Plateau du Razal – 07150 Vallon Pont d’Arc – Tarifs individuels : adulte 13 € – jeune (10-17 ans) 6,50 € – gratuit jusqu’à 10 ans Le tarif inclut la visite guidée en 4 langues (durée 1 heure), des audio-guides en 10 langues, et un accès gratuit valable 7 jours à la Cité de la Préhistoire du Grand Site de l’Aven d’Orgnac Ouvert tous les jours toute l’année à partir du 25 avril 2015 – de février à mars et d’octobre au 14 novembre 10h00-18h00 – avril, mai, juin, septembre 10h00-19h00 – juillet, août 9h00-20h30 – du 15 novembre à fin janvier 10h00-17h00 – dernière entrée sur le site une heure avant la fermeture – réservation conseillée en période estivale et pour les grands week-ends – parkings gratuits et navette gratuite depuis Vallon Pont d’Arc Un restaurant avec vue panoramique sur les monts ardéchois et une  complètent l’offre sur le site.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

L’Église Notre-Dame de Bonne Garde de la Ville Haute de Dun dans la Meuse

L’Église Notre-Dame de Bonne Garde de la Ville Haute de Dun dans la Meuse

Le mystère des Faluns à Doué La Fontaine

Le mystère des Faluns à Doué La Fontaine

Le Paléosite à Saint-Césaire en Nouvelle Aquitaine

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).