Eve of man écrit par  Giovanna & Tome Fletcher

Eve of man écrit par Giovanna & Tome Fletcher

Chronique écrite par Manon

Le premier jour, personne n’y a prêté attention. Le lendemain, on a pu encore croire à une coïncidence. Mais le troisième jour, puis les suivants, il a fallu se rendre à l’évidence : seuls naissaient des garçons. Et pendant cinquante ans, seuls des garçons sont nés, menaçant la survie même de l’humanité.

Puis, contre toute attente, Eve est née.

Eve a toujours vécu seule dans une tour sous le regard strict des Mères qui l’ont élevée loin des hommes, car elle est la dernière fille sur Terre.

Maintenant qu’elle a l’âge de procréer, elle doit faire face à son destin.

Trois hommes ont été sélectionnés pour elle, et l’avenir de l’humanité est entre ses mains.

C’est un sort qu’elle a toujours accepté.

Jusqu’à ce qu’elle rencontre Bram.

Depuis cette rencontre, Eve veut prendre le contrôle de sa vie. Elle veut la liberté.

Mais comment choisir entre l’amour et l’avenir de la race humaine ?

Avis:
Nous suivons Ève, la seule fille née sur Terre depuis plus de 50 ans. Surprotégée dans une tour par une lourde organisation elle vit entourée des « mères » qui s’occupent d’elle. Des femmes d’un certain âge qui lui ont dédié leur vie. Elle est aussi entourée de gardes, pour la protéger car étant la seule fille née depuis 50 ans, c’est un « bien » précieux. Elle est élevée et préparée pour assumer le destin de l’humanité, reproduction etc… On découvre aussi Bram qui travaille dans cette même structure. J’ai bien apprécié l’évolution de ces personnages et celles de leurs relations, ainsi que leur développement. Chacun se dévoile petit à petit et l’importance des valeurs de l’amitié et de la famille sont bien mises en avant. Les personnages principaux ont un fond intéressant avec une évolution, ils ne sont pas creux ou directement super badass.

L’univers est certes très peu d’écrit au début mais j’ai trouvé ça génial. Nous sommes aussi aveugles qu’Ève et Bram au monde extérieur car nous les suivont au sein de la tour  qui est pleines d’artifices et de faux semblants. On y découvre les complots à leurs côtés, en même temps qu’eux ce qui rend le récit réaliste, si l’univers avait été trop développé le côté découverte en même temps que les personnages aurait été gâchés et la subtilitée du roman avec. L’univers arrive quand même à être développée et on y  découvre la réalité du monde extérieur qui leur est cachée, par ce fait nous est cachée aussi depuis le début en sortant de la tour avec eux.

J’ai vraiment adoré cette histoire il y a de multiples rebondissements, des personnages intéressants. J’ai même été surprise par plusieurs scènes. Au début je me suis attendue à suivre Ève comme dans la Sélection, je n’étais pas trop pour et au final je me suis plutôt retrouvrée dans la Servante Écarlate (par certain aspect seulement).
Eve of man est une dystopie young adult addictive combinant un univers qui se dévoile petit à petit a une intrigue pleine de rebondissements. J’ai vraiment adoré ce livre, j’ai hâte de voir la suite pour la dévorer.

Milan – Date de parution : 20 février 2020 – Prix : 17.90€

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le boucher de Chicago écrit par Robert Bloch

Le boucher de Chicago écrit par Robert Bloch

Le Jour du Diable écrit par Andrew Michael Hurley

Le Jour du Diable écrit par Andrew Michael Hurley

Vraie folie écrit par Linwood Barclay

Vraie folie écrit par Linwood Barclay

T comme tombeau : Une mission de Gideon Crew écrit par Lincoln Child et Douglas Preston

T comme tombeau : Une mission de Gideon Crew écrit par Lincoln Child et Douglas Preston

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).