Entretien avec Hervé Gagnon pour La Mort du Temple

Entretien avec Hervé Gagnon pour La Mort du Temple

Après avoir oeuvré dans la mise en valeur du patrimoine et l’enseignement universitaire, Hervé Gagnon se consacre entièrement à l’écriture. Reconnu comme un des maîtres du thriller ésotérique au Québec, il a signé les séries Damné, Malefica et Vérité (disponibles au format poche). Ses livres ont été récompensés à plusieurs reprises.

Entretien via messagerie.

J’ai trouvé ce roman plus sombre. Est-ce également votre perception ?

Je crois qu’il est plus sombre, oui. C’est probablement attribuable (en partie, en tout cas), au fait que le récit se déroule dans un contexte qui est celui de la fin d’une grande institution, l’Ordre du Temple, qui avait dominé la chrétienté pendant presque deux siècles, et dont l’agonie depuis la perte de la Terre sainte est nécessairement déprimante. Le récit est teinté, je crois, de défaitisme et de fatalisme. Même le nom du protagoniste, Malemort, qui s’est imposé à moi, va dans ce sens.

Quelle est, pour vous, la « réalité » de Satan ?

Dans le récit, je n’ai pas l’impression que Satan soit si présent. Au contraire, à travers l’intrigue, c’est l’existence de Dieu qui s’affirme, mais hors de la religion et de la foi.

Les Chevalier du Temple sont une source d’inspiration inépuisable, non ?

Inépuisable? Je n’irais pas aussi loin! Rien ne devrait être inépuisable pour un romancier, au risque de se répéter. Mais le Temple est certainement inspirant, à cause de son histoire, des mystères (pour la plupart inventés) qu’on lui a associés, des personnages imposants qu’on y retrouve et, dans le cas de ce roman, d’une fin à la fois triste et spectaculaire.

Plus généralement, votre imagination donne t’elle un « physique » à vos personnages ?

J’aime beaucoup définir le physique de mes personnages. Je crois que c’est capital que le lecteur puisse les « voir ». En même temps, je prends soin de ne pas imposer un physique détaillé afin de laisser au lecteur la liberté de le compléter à sa guise.

La critique du roman est ici.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Entretien avec Vincent Hauuy pour dans la toile, son 3e roman

Entretien avec Dathan Auerbach pour son roman Bad Man

Entretien avec Dathan Auerbach pour son roman Bad Man

Entrez dans la Danse écrit par Jean Teulé

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).