Par le feu écrit par Will Hill

Avant, elle vivait derrière la clôture. Elle n’avait pas le droit de quitter la Base. Ni de parler à qui que ce soit. Parce que Père John contrôlait tout et qu’il établissait des règles. Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles. Puis il y a eu les mensonges de Père John. Puis il y a eu le feu…

Le 28 février 1993, des agents du bureau fédéral de l’alcool, du tabac et des armes à feu (ATF) lancent un raid, à la recherche d’armes illégales fabriquées par une secte religieuse dans une ferme non loin de Waco, dans l’État du Texas, aux États-Unis. La fusillade qui éclate tue six membres de la branche des Davidiens, une secte adventiste du Septième Jour, et quatre agents de l’ATF. Le FBI est contraint d’intervenir. Mais rien ne semble pouvoir faire plier David Koresh, le prophète autoproclamé de cette secte. Après le premier assaut des agents de l’ATF, les Davidiens sont encerclés durant 51 jours, prisonniers de leur résidence commune, connue sous le nom de Mont Carmel. Le dramatique dénouement de cette affaire survient le 19 avril 1993, au milieu des chars et des gaz lacrymogènes, dans un enfer où périssent 76 membres de la secte, dont 21 enfants. Bon nombre d’adeptes auraient été abattus par leurs chefs, selon des constatations de la police.
Ce tragique événement a donné lieu à bien des adaptations, pour le cinéma ou la télévision, à des émissions de radio, et même à des jeux. Ce sont ces faits – réels – qui ont en partie inspiré Will Hill pour la rédaction de Par le feu.

Moonbeam est une jeune fille de 17 ans, rescapée avec quelques autres enfants plus jeunes de l’assaut des forces de l’ordre contre la Base de la Sainte Eglise de la Légion du Seigneur. Blessée, elle a été hospitalisée, puis conduite dans un centre fermé. Là elle va rencontrer le Dr Hernandez, psychiatre pédiatrique chargé de la prendre en mains et d’évaluer ses séquelles psychologiques, bientôt rejoint par un agent du FBI, Andrew Carlyle qui, lui, s’intéresse plutôt à ce qui se passait sur la Base dans les années précédentes, puis à ce qui s’est passé pendant l’assaut. Bien que décidée à ne jamais parler à ces « Servants du Serpent », la jeune fille va peu à peu commencer à raconter ce qu’a été sa vie dans la Légion du Seigneur, où elle est arrivée à l’âge de 18 mois avec ses parents.
L’histoire, racontée à la première personne par Moonbeam, oscille entre le présent, les interrogatoires, les rencontres avec les autres rescapés, la vie solitaire dans ce qui ressemble fort à une prison, et son passé dans la secte, livré lors de ses séances avec le Dr Hernandez.

J’ai lu ce livre quasiment d’une traite tant il est prenant ! Grâce à l’alternance passé/présent, l’auteur déroule son action sans temps mort, et bien que connaissant l’issue, on est vite passionné par ce qui se passe à la Base. Le mécanisme de l’endoctrinement dans la secte est particulièrement bien démontré, les ravages sur les esprits bien décrits.
Bien qu’inspiré par les évènements de Waco, ce livre en est quand même assez éloigné et de pure fiction. Mais savoir que des faits similaires ont existé, existent encore, fait vraiment froid dans le dos.

Livre-événement en Angleterre, Par le feu a remporté le prestigieux YA Book Prize 2018.

Editeur : Casterman – Traduction : Anne Guitton – Date de parution : 6 mars 2019 – 480 pages – Prix : 16,90 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Manuel d’une fille culottée écrit par Candace Bushnell

A Silent Voice écrit par Yoshitoki Oima et Yoko Kurahashi

A Silent Voice écrit par Yoshitoki Oima et Yoko Kurahashi

Shuri – Tome 1 : un roman dans l’univers de Black Panther écrit par Nick Stone

Shuri – Tome 1 : un roman dans l’univers de Black Panther écrit par Nick Stone

Insaisissable – Saison 2 – Tome 3 : Imagine moi écrit par Tahereh Mafi

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).