Les bombes de bain Lush pour l’été 2020

Les bombes de bain Lush pour l’été 2020

Célébrons les 30 ans de la Bombe de bain ! Bombardez vos soucis de produits ludiques, apaisants et hauts en couleur.

J’ai pu tester 4 bombes de bain de la marque cosmétiques Lush. Pour qui ne la connait pas encore, Lush et ses partenaires ne testent jamais les produits sur les animaux. Tout est recyclé (les contenants, les sacs, etc.). Les cosmétiques sont frais et fabriqués à base d’huiles essentielles (d’où les senteurs particulièrement puissantes que j’adore mais qui peuvent incommoder).

Temple of Sky

C’est, à mon sens, la plus originale au visuel. Elle nous emmène directement en Asie. Elle contient principalement du citron et de l’orange. À 7,50 € la pièce (à conserver dans un endroit sec jusqu’à la fin de l’utilisation), elle dynamise et détend tout votre corps en profondeur.

Roar !

À 5,50 € la pièce, celle-ci est plutôt destinée aux enfants (en tout cas mon neveu de 4 ans l’adore). Elle est composée de poudre de thé vert antioxydante et d’huile essentielle de menthe poivrée stimulante. Je l’ai trouvée très énergisante. Je l’utiliserais plutôt le matin afin de commencer la journée du bon pied.

Blue Gardenia Salt Cube

Il s’agit plutôt d’un sel de bain, ici (5,50 € les 90 grammes). Le sel marin exfolie naturellement la peau, le sel d’Epsom équilibre la production de sébum et a un effet régénérant.

Flight

À 7,50 € les 200 grammes, la flight dégage une bonne odeur de bergamote. Le gros sel marin permet un nettoyage à fond qui laissera votre peau très douce.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le shampooing solide pour cheveux normaux de Lamazuna

Le shampooing solide pour cheveux normaux de Lamazuna

Fabriquez un savon en fleurs séchées

Fabriquez un savon en fleurs séchées

Bouquet de saison aquarelle.com (printemps)

Bouquet de saison aquarelle.com (printemps)

La Journée Mondiale des Abeilles, le 20 mai

La Journée Mondiale des Abeilles, le 20 mai

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).