La forêt des suicides au Japon

La forêt des suicides au Japon

Située au nord-ouest du mont Fuji (Japon), Aokigahara, est une forêt de 35 km² particulièrement labyrinthique. Sa majeure partie couvre l’emplacement d’une large coulée de lave qui a enseveli la région lors de l’éruption de 864 qui dura dix jours.

Connue sous le nom de Jukai, l’histoire de cette forêt est récente jeune, puisqu’elle ne date que de 1 200 ans.

Elle est connue pour le nombre important de personnes mortes retrouvées qu’on y retrouve depuis les années 1950, et dont la cause est, dans la plupart des cas, un suicide.

De fait, on raconte que la forêt est hantée par des esprits errants.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Tante Arie, bonne fée de Montbéliard

Tante Arie, bonne fée de Montbéliard

Le monde de l’invisible écrit par Annah Scott

Tarologie : le manuel incontournable pour connaître son avenir dans les tarots de Chris Semet

Malédiction du pharaon

Malédiction du pharaon

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).