La série Américaine Why Women Kill

La série Américaine Why Women Kill

Lancée sur la plateforme CBS ALL ACCESS, Why Women Kill est développée par Marc Cherry, créateur de la série culte Desperate Housewives.

Trois époques, trois femmes. La première, Beth Ann, est une femme au foyer des années 60 (Ginnifer Goodwin), la deuxième, Simone, une femme mondaine des années 80 (Lucy Liu), la dernière, Taylor, est une working girl de 2019 (Kirby Howell-Baptiste). Leurs points communs ? Elles vivent dans la même maison, toutes sont trompées par leur époux respectif… Et les trois sont bien décidées à se venger car si le rôle des femmes dans la société a changé, leur réaction à la trahison, elle, reste la même…

Why Women Kill est dite série d’anthologie. Comme American Horror Story ou True detective, les personnages et les comédiens ne sont pas les mêmes d’une saison à l’autre.

Cette série est avant tout très humoristique (j’ai énormément ri tout du long) et possède un charme indéniable. J’ai bien aimé rentrer directement dans l’action dès le premier épisode. La trame ne traine pas en longueur pour présenter les personnages ainsi que le pourquoi du comment : c’est vraiment très appréciable à mon goût ! Et la casting est complètement dingue.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Buffy contre les Vampires – 1997 -2003 disponible sur Amazon prime video

Buffy contre les Vampires – 1997 -2003 disponible sur Amazon prime video

Charmed : le Reboot – Saison 3

Charmed : le Reboot – Saison 3

Them, anthologie horrifique d’Amazon Prime

Them, anthologie horrifique d’Amazon Prime

La série Loki

La série Loki

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).