The Handmaid’s Tale

The Handmaid’s Tale

Cette série Américaine de 5 saisons adaptée du roman éponyme écrit par Margaret Atwood en 1985 est sans nul doute la meilleure nouveauté Hulu 2017. Le show créé par Bruce Miller, diffusée simultanément depuis le sur la plate-forme de vidéo à la demande Hulu, aux États-Unis et sur Bravo! et CraveTV au Canada.

En France, la série est diffusée depuis le sur OCS Max et depuis le  sur TF1 Séries Films. Elle est également disponible sur Prime Video au Québec depuis le sur le Club Illico et sur VRAK TV depuis le en Belgique depuis le sur Proximus TV et depuis le sur La Trois, ainsi que sur les plateformes numériques Auvio et Amazon Prime Video, en Suisse depuis le sur RTS Un.

The Handmaid’s Tale saison 5 inédite dès le 15 septembre 2022 sur OCS.

Après le final intense de la saison 4, La République de Gilead est de retour sur OCS pour la saison 5 de The Handmaid’s Tale.

La trame promet de l’action, marquée par l’affrontement entre June et celle qu’elle servait jadis, Serena.

Après la récente décision de la Cour Suprême qui révoque le droit fédéral à l’avortement, la série dystopique prend de plus en plus des airs de future réalité.

Dès les premières saisons, la série a connu un immense succès et a été récompensée à plusieurs reprises ; un succès qui a su être pérennisé puisque les fans trépignent d’impatience de découvrir la nouvelle saison.

June doit faire face aux conséquences du meurtre du commandant Waterford tout en luttant pour redéfinir son identité et sa raison d’être. Désormais veuve, Serena tente de se faire sa place dans la société de Toronto alors que l’influence de Gilead commence à grandir au Canada. Le commandant Lawrence travaille avec Tante Lydia pour réformer la République et prendre le pouvoir, tandis  que de leur côté June, Luke et Moira combattent Gilead à distance tout en tentant de sauver et de retrouver Hannah.

The Handmaid’s Tale est tout simplement un petit bijou de série. Le scénario ne m’était pas inconnu puisque j’avais lu le livre il y a quelques mois, mais son rendu télévisuel est largement à la hauteur de mes attentes. Il fallait du courage pour s’attaquer à un tel sujet puisqu’au-delà du renouveau de la société dans THT, il s’agissait également de délivrer un message. Un message à destination de notre société actuelle qui est bien trop souvent gouvernée par la domination patriarcale. C’est aussi l’occasion de dire que les femmes ne doivent pas être réduites à de simples objets et que si tel est le cas, alors préparez-vous au soulèvement de ces dernières.

C’est peut-être la part révolutionnaire qui parle en moi, mais après tout, si elle s’éveille lors du visionnage des épisodes, alors c’est qu’il doit y avoir une raison !?

Ce scénario est surtout sublimé par un casting follement talentueux et je ne trouve pas une seule exception parmi tous les acteurs et actrices ! Elisabeth Moss incarne une Defred poignante et battante, Yvonne Strahovski est brillante également dans son personnage de femme, qui possédait autrefois un travail gratifiant et bien placé et qui s’est trouvé réduite par amour à une vie de femme au foyer attendant patiemment que Defred lui fasse un enfant. Parce que oui, si vous ne l’aviez pas compris, il ne reste qu’une poignée de femmes capables de porter un enfant et par conséquent, les personnalités les plus riches et puissantes de la ville s’attribuent ces jeunes femmes encore fertiles.

Je n’avais pas ou très peu conscience qu’une série pouvait être violente autrement que par des images d’horreur. Ce sentiment ressenti lorsque j’ai commencé la série, je ne l’avais jamais eu auparavant pour une série. Ne vous attendez pas vraiment à avoir du gore ou des violences physiques extrêmes. Attendez-vous à être percuté de plein fouet par la tension psychologique qui règne. Comme je l’ai déjà dit, le casting y est pour beaucoup dans ces sensations. Est-ce que ce sentiment est exacerbé par le fait que je sois une femme ? Peut-être … J’ai, en tout cas, du mal à m’imaginer dans leurs situations à elles… Si vous êtes une femme stérile, deux cas se présentent : soit vous êtes mariée et vous avez de la chance (en quelque sorte) ou vous êtes seule et vous devenez une Martha ou vous êtes envoyé dans les camps. Ou bien vous avez encore la capacité de porter un enfant et là, vous n’êtes plus qu’un bout de viande.

Alors bien évidemment, la série n’est pas là pour faire dans la retenue. The Handmaid’s Tale est une série brute de décoffrage et donc nous n’échappons à aucune manifestation matérielle si je puis dire, du rôle des servantes … Là encore, il faut vous imaginer que lorsqu’une servante arrive dans une famille (un couple marié), elle doit bien évidemment participer à une cérémonie sexuelle tous les mois pour tenter de porter l’enfant de ses maîtres. Là encore, la suggestion est largement suffisante pour vous permettre de ressentir tout le dégout et la haine que ces femmes peuvent ressentir dans ces moments-là.

THT a également la capacité de nous faire ressentir les points de vue et les émotions de toutes les femmes, quelle que soit leur catégorie sociale. Vous allez avoir de la compassion pour les Marthas, pour les servantes mais également pour les femmes mariées. Et tout ça, malgré les caractères parfois très durs de chacune.

The Handmaid’s Tale est une série à voir absolument pour sortir des clichés télévisuels qui sont proposés habituellement. Ici, point de superficialité, tout est spontané et réel. La série ne ment pas et nous délivre un message fort porté par une distribution à la hauteur de nos attentes.

Au fil des années, The Handmaid’s Tale  s’est révélée une œuvre au réalisme saisissant, abordant des thématiques délicates. Depuis son lancement en 2017, la série a connu un immense succès public et critique, comme en attestent les récompenses reçues lors de cérémonies telles que les Emmy Awards©, les Golden Globes® ou bien encore les BAFTA®.

The Handmaid’s Tale est revenue dès le 29 avril 2021 en US+24 sur OCS dans saison 4 haletante. En effet, la saison 3 s’était achevée sur une scène finale montrant une June grièvement blessée par balle suite à l’évasion spectaculaire de 86 enfants à destination du Canada. Plus que jamais,  le destin de June Osborn est incertain…

Résumé des trois premiers épisodes de la 4e saison

Episode 401

Jeudi 29 avril à 20h40 sur OCS

Suite à l’évasion spectaculaire, June blessée et les servantes en fuite trouvent refuge dans une ferme. L’épouse sur place, âgée de 14 ans,  soigne June pour tenter de la remettre sur pieds. À Gilead, Lawrence qui est emprisonné tente d’éviter une condamnation à mort, et tante Lydia est anéantie par la perte des 86 enfants. A Toronto, les Waterford apprennent l’exploit de June qui, de son côté, affirme son rôle de leader.

Ecrit par Bruce Miller

Episode 402

Jeudi 29 avril à 21h35 sur OCS

June prépare sa vengeance et envisage, avec les servantes, de quitter la ferme pour un refuge plus sûr. À Toronto, Moira fait face aux conséquences des décisions de June tandis que Serena et Fred Waterford sont liés par un miracle.

Ecrit par Kira Snyder

Episode 403

Jeudi 29 avril à 22h25 sur OCS

Capturée par les autorités de Gilead, June fait face à une tante Lydia vengeresse et subit un interrogatoire tortueux. Nick et Lawrence collaborent pour protéger June. À Toronto, Luke tente tant bien que mal d’aider June et Hannah, sans grand succès.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Mercredi, une série Netflix créée par Tim Burton

Crystal Lake, la série adaptée de Vendredi 13

Chucky – Saison 2

Chucky – Saison 2

Charmed : le Reboot

Charmed : le Reboot

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).