Un homme ordinaire, une mini série Française librement inspirée de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Un homme ordinaire, une mini série Française librement inspirée de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Avril 2011 : cinq corps (une femme et ses quatre enfants) sont retrouvés enfouis sous la terrasse d’une maison à Nantes. Xavier Dupont de Ligonnès, le père de famille, porté disparu, est tout de suite suspecté d’être le coupable de ce quintuple meurtre.

Octobre 2019 : la presse et les réseaux sociaux s’enflamment. Xavier Dupont de Ligonnès aurait été intercepté à l’aéroport de Glasgow en Ecosse. L’information s’avère finalement erronée.

Eté 2020 : le magazine Society publie une longue enquête sur l’affaire Dupont de Ligonnès et captive les lecteurs et internautes.

Depuis près de 10 ans, les mystères de l’affaire Dupont de Ligonnès passionnent les Français.

Mardi 15 septembre 2020 à 21h05, M6 diffuse la première partie d’Un homme ordinaire, une fiction portée par Arnaud Ducret… Librement inspirée de l’affaire Dupont de Ligonnès.

Synopsis de la fiction

En avril 2011, la famille de Salin est retrouvée assassinée, enterrée sous la terrasse de la maison familiale. La mère, les quatre enfants et les deux labradors ont été exécutés.

Seul le père manque… il s’est volatilisé.

Cet homme, Christophe de Salin, devient alors le principal suspect de cette tuerie.

Introuvable, il bénéficie de la présomption d’innocence, même si tout semble l’accuser.

Anna-Rose, hackeuse fascinée par ce fait divers, mène sa propre enquête en parallèle de la police et fait avancer l’affaire… Mais deux questions demeurent : comment un homme, bien sous tous rapports, bon père de famille au-dessus de tout soupçon, a-t-il pu être pris dans un engrenage infernal au point – peut-être – de n’entrevoir qu’une solution : l’élimination de tous les siens ? Et surtout, qu’est-il advenu de Christophe de Salin ?

Mon avis

J’ai trouvé l’ambiance très anxiogène et particulièrement crédible. Arnaud Ducret est très sobre dans le rôle. C’est, à mon sens, tout à fait ce qu’il fallait faire. L’acteur et humoriste est excellent. Je n’apprécie pas vraiment son travail habituellement. Néanmoins, dans le rôle de Christophe de Salin, il est vraiment parfait !

Cette fiction est tournée un peu comme un huis-clos. Certes, il y a un certain nombre de personnages secondaires. Mais, elle se concentre essentiellement sur Christophe de Salin et Anne-Rose (Émilie Dequenne, pas mal du tout dans le rôle de la hackeuse obsessionnelle). Les lieux indiqués sont circonscris : on ne suit que très peu Christophe de Salin dans sa fuite (si évasion il y a eu car, après tout, on l’ignore). La trame se concentre réellement sur le début de l’histoire. Ce qui donne une impression très étouffante. D’ailleurs, on a l’impression que le « héros » suffoque.

La réalisation est d’une lenteur étudiée : elle glisse insidieusement dans la tête du protagoniste principal, pour comprendre comment la situation a pu déraper à ce point-là. Bien sûr, elle ne dit rien de l’issue de l’enquête policière. Puisque, dans la « vraie vie », on n’en sait rien. Jusqu’à preuve du contraire, comme le rappelle fort bien cette fiction, Xavier Dupont de Ligonnès est présumé innocent. C’est la loi, en France !

Avec Arnaud Ducret et Émilie Dequenne – 4 X 52 minutes.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

La série Française La Stagiaire sur France 3

La série Française La Stagiaire sur France 3

Profilage – saison 10

Profilage – saison 10

Ma sélection des nouveautés et des retours des séries Français de TF1 pour la saison 2020/2021

Ma sélection des nouveautés et des retours des séries Français de TF1 pour la saison 2020/2021

Into the Night sur Netflix

Into the Night sur Netflix

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).