Au nom de Catherine par Julia Billet et Mayalen Goust

Au nom de Catherine par Julia Billet et Mayalen Goust

Deuxième roman de la série de Julia Billet adapté en bande dessinée, après La Guerre de Catherine de Claire Fauvel.

Après plusieurs mois passés aux côtés d’Étienne, Rachel Cohen décide de conserver Catherine Colin comme nouvelle identité et revient à Sèvres pleine d’incertitudes. Étienne lui suggère de s‘accorder une année loin de lui pour réfléchir à ses sentiments, à ses aspirations comme photographe et à ses envies de femme adulte. Après en avoir discuté avec Goéland, Pingouin et son ami de toujours Jeannot, Catherine décide de se consacrer pleinement à son art et se lance comme photographe professionnelle pour gagner ainsi son indépendance. Entre la fête de l’Humanité, une utopique colonie de vacances franco-allemande et un sujet social qui va la conduire jusqu’aux États-Unis, elle connaît un début de carrière fulgurant. Toujours en proie avec les traumatismes de son passé, Catherine va néanmoins, à travers son art et les relations qu’elle noue, s’ouvrir au monde et s’affirmer comme femme dans une société encore marquée par la guerre et la domination masculine

De retour à la Maison des enfants de Sèvres, Catherine se lance dans le monde. Poussée par Goéland et Pingouin, elle commence une carrière de photographe-reporter. Mais, au début des années 50, il ne fait pas bon être une femme dans ce milieu exclusivement masculin. Et si la guerre est finie, les combats, eux, ne manquent pas. À commencer par le féminisme, que Catherine découvre avec Simone de Beauvoir. Sa rencontre avec Mavis, chanteuse noire américaine qui a fui les États-Unis pour s’installer en France, la pousse à réaliser un vieux rêve. La voilà embarquée pour trois mois dans cette Amérique de l’après-guerre, où le meilleur côtoie le pire. À sa façon, Catherine lutte. Et peut-être que cette lutte lui permettra de faire la paix avec celle qu’elle était avant la guerre, cette jeune adolescente qu’on appelait « Rachel Cohen ».

Catherine va revenir à ses origines à la Maison des enfants de Sèvres. Après son exposition sur toutes les photographies qu’elle a prises durant la guerre. Elle va devoir  chercher des contrats de photographie pour les journaux. Après des photos pour des quotidiens sans ambition. Paris match va la contacter pour un grand reportage sur son passé, un reportage sur le camp de concentration d’Auschwitz. Mais cela va faire remonter beaucoup de choses pour Catherine, juive qui a perdu sa famille durant cette guerre, elle va donc refuser cette énorme opportunité. Catherine va déménager à Paris. Elle va recevoir une nouvelle proposition, qui lui permettra peut-être de faire la paix avec elle-même et son passé. Emmener une colonie de la maison des enfants en Allemagne pour rencontrer des enfants allemands. En partant au bout du monde aux Etats-Unis ou elle découvrira les conditions de vie des noirs à l’époque, elle s’attardera sur une affaire en particulier, celle d’une petite fille noire qui se voie refuser l’accès de l’école la plus proche de chez elle, car c’est une école pour enfants blancs. Elle rencontrera la famille touchée et découvrira que le phénomène et loin d’être isolé . Elle découvrira la ségrégation raciale, le Ku klux klan. Elle va aller d’opportunité en opportunité de rencontre en rencontre. Elle se retrouvera, elle Rachel Cohen devenu Catherine Colin pour fuir la guerre.

Au nom de Catherine est une bande dessinée pour adolescent et adulte avec une mise en images et des couleurs somptueuses

C’est un récit moderne en résonnance avec des problématiques sociétales toujours d’actualité au sujet des inégalités entre les hommes et les femmes. J’ai vraiment apprécié l’histoire est le développement du personnage principal dont on va suivre un bout de son histoire et dont l’aboutissement est que Rachel est enfin devenue une femme libre !

Éditeur : L’École des loisirs- Collection : M+ – Scénario : Julia Billet –Illustration : Mayalen Goust – Date de parution : 29 mars 2023-  pages 176- Prix : 18 euros

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les dents longues, un road movie au royaume des contes de Courty et Evemarie

Les dents longues, un road movie au royaume des contes de Courty et Evemarie

Sacha – Tome 1 : Dans tous ses états de Thitaume et Stella Lory

Sacha – Tome 1 : Dans tous ses états de Thitaume et Stella Lory

Les horizons amers de Laurent-Frédéric Bollée et Laura Guglielmo

Les horizons amers de Laurent-Frédéric Bollée et Laura Guglielmo

La fille sage par Manon Textoris

La fille sage par Manon Textoris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).