Des Lilas à Belleville d’Eddy Mitchell et Ralph Meyer

Des Lilas à Belleville d’Eddy Mitchell et Ralph Meyer

Paris, années cinquante. P’tit Claude a 14 ans. Trop grand pour être encore un enfant, trop petit pour être vraiment un adulte. Pour un peu, il serait nostalgique de sa jeunesse… Ce mercredi de septembre, P’tit Claude s’ennuie. Ce sont les vacances, il n’a rien à faire. Il zone dans le Paris populaire, celui de Belleville et de la Place des Fêtes. Il traîne du côté des « fortifs », là où vivent ceux que la société rejette. Il s’arrête devant les cinémas et les kiosques à journaux, où s’empilent tous ces illustrés qui le font rêver. Un jour, un certain Pépé leur propose, à lui et à son copain Marcel, de « croquer » sur son prochain coup. Rien à craindre, que du pognon facile à gagner, promet Pépé. Avec cet argent, Claude pourra s’offrir un électrophone et un costard. Peut-être même une moto. Et séduire les filles, enfin…

On ne présente plus Eddy Mitchell, Claude Moine, de son vrai nom. « Monsieur Eddy » raconte sa jeunesse de titi parisien. Le texte est agrémenté d’illustrations de Ralph Meyer qui dépeint avec tendresse les déambulations de P’tit Claude. Enfant de l’est de Paris également, le dessinateur d’Undertaker délaisse le temps d’un livre les plaines du Far-west pour explorer celles du 19e arrondissement parisien. Lesquelles ne sont pas forcément moins exotiques ni moins dangereuses !

Cette nouvelle a été initialement publiée dans le roman signé Eddy Mitchell : P’tit Claude aux éditions L’arbre à cames en 1994. Et c’est là où ça me pose problème, ça se sent dès le début que ce récit fait partie d’un tout, est un simple fragment. On a envie de lire la suite du récit car la langue est truculente, pleine de gouaille parisienne et d’humour. C’est un univers sans surprise si l’on connaît un peu son personnage, avec des truands et des férus de cinéma qui passent leur temps libre dans les salles obscures pour voir et revoir les westerns américains que Monsieur Eddy a essayé pendant de nombreuses années de nous faire découvrir lors de son émission « la dernière séance » sur France 3.

La forme de cet ouvrage m’a un peu déçue aussi car ce n’est pas à proprement parlé une BD, c’est plutôt une nouvelle illustrée. Et je n’ai pas été particulièrement sensible à ce type de dessin, très classique, à tel point que par moments je pensais aux illustrations de la série des Martine faites par Marcel Marlier en 1954. Ce sont de très bonnes illustrations de l’époque, autant dans les décors que dans les costumes, les coiffures, mais que j’ai trouvées trop datées justement, trop vieilles. Je ne sais s’il est prévu une suite à ces aventures du « p’tit Claude » car il y a d’autres histoires dans le roman d’Eddy Mitchell qui pourraient facilement constituer une « série ». A suivre donc, peut-être…

Éditeur : Dargaud Benelux – Collection : Hors collection Dargaud – Genre : Biographie – Scénario : Mitchell Eddy – Dessin : Meyer Ralph – Date de parution : 4 novembre 2022 –   72 pages – Prix : 19 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les chronique d’Ona par Salva et Yohan Sacré

Les chronique d’Ona par Salva et Yohan Sacré

 Spiderlouze – Tome 1 : héros au bout du fil de Ced et Stivo

 Spiderlouze – Tome 1 : héros au bout du fil de Ced et Stivo

Plop ! de Sébastien Fleuret et Simon Vergnol

Plop ! de Sébastien Fleuret et Simon Vergnol

 Maud Lewis Toute en couleurs de Mathieu Siam et Emeline Grolleau

 Maud Lewis Toute en couleurs de Mathieu Siam et Emeline Grolleau

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).