Falloujah Ma campagne perdue de Feurat Alani et Halim

Falloujah Ma campagne perdue de Feurat Alani et Halim

Aujourd’hui, que connaît-on de Falloujah en dehors de sa destruction en 2004 et de sa conquête par l’organisation de l’État islamique ? Rien. C’est ce rien qu’éclaire Feurat de son regard doublement témoin, à la fois sensible et documenté, tendre et précis.

Un regard sensible et documenté, tendre et précis sur Falloujah. Feurat est journaliste. En 2003, il part en reportage en Irak, à Falloujah. Mais Falloujah c’est aussi la ville de son enfance, la ville parcourue par un fleuve dont il porte le nom. Le présent et le passé, le professionnel et le personnel s’éclairent réciproquement… Une autre Irak affleure, humaine, colorée, complexe, vivante. Une ville qui vit, malgré tout, riche de son histoire, de sa culture, de ses traditions et de ses habitants.

Les illustrations sont en noir et blanc du début à la fin et je trouve que cela crée une distance, un esthétisme qui ne cadre pas avec la simplicité et l’authenticité de ce reportage fait par Feurat Alani, qui est l’auteur du scénario en plus d’être un journaliste, et qui a vécu dans cette zone sensible. Les retours sur ses souvenirs d’enfance sont importants pour se faire une idée de la vie d’avant, et donner un peu d’oxygène à un scénario anxiogène. Car les épisodes relatés dans cette Bd n’ont rien de réjouissants, la zone est un lieu de combat, nous la connaissons pour ça. Mais cette BD relate la réalité. Il y a une réelle histoire, un scénario, et cela met un petit supplément d’âme dans quelque chose qui n’aurait pu n’être qu’un reportage de guerre. Petit bémol néanmoins, il n’y a pas vraiment de fin à la narration de cette histoire. Mais la guerre Irak – Etats-Unis est-elle finie ? Officiellement oui, en 2011. Elle aura duré plus de 8 ans, avec des conséquences environnementales catastrophiques, qui sont bien développées dans ce récit, et qui courent toujours.

Éditeur : Les Escales Steinkis – Collection : Témoins du monde – Genre : Témoignage – Scénario : Alani Feurat – Dessin : Halim – Date de parution : 05 mars 2020 – 120 pages – Prix : 18 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Peindre avec les lions par Fabien Grolleau et Anna Conzatti

Peindre avec les lions par Fabien Grolleau et Anna Conzatti

Des avions de papier par Jennie Wood et Dozerdraws

Des avions de papier par Jennie Wood et Dozerdraws

OKEN par Shih-hung Wu D’après l’univers de Yang Mu

OKEN par Shih-hung Wu D’après l’univers de Yang Mu

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).