Metal maniax, 1+2=666 de Fef

Metal maniax, 1+2=666 de Fef

Bières, humour et Metal

Le Metal est souvent associé, un peu facilement, à une musique bruyante écoutée par de grands chevelus, habillés en noir, secouant la tête quand ils ne boivent pas une bière. Il faut reconnaître que ce n’est pas tout à fait faux.
Pourtant, du Hardcore new-yorkais au Black Metal norvégien, en passant par le Glam et ses maquillages outranciers, le Metal se révèle être un milieu foisonnant, avec ses différents styles, ses coutumes, ses codes, sans oublier bien sûr ses festivals qui rassemblent des dizaines de milliers de fans.
Sam, Vince, Marco, Spike et Nina sont cinq metalleux typiques. Ni pire, ni meilleurs que les autres, ils seront les guides parfaits pour découvrir les multiples facettes d’une contre-culture riche en aventures… et pleine d’humour ! À partir de gags en une page, Metal Maniax présente la culture Metal de façon humoristique par le biais de ses multiples personnages. Les auteurs rendent un hommage plein d’humour et d’autodérision à une culture dans laquelle ils baignent depuis plus de dix ans.

Je ne suis pas ce que l’on peut appeler une aficionado du Metal ou du black Metal. Je ne connais pas ses groupes et ses tubes, mais je connais comme chacun le style vestimentaire de ses fans, leur noirceur jouée autant en tenue vestimentaire qu’en comportement. J’ai quand même appris que pour se différencier du « Corps simple caractérisé par un éclat particulier, conducteur de chaleur et d’électricité » ou du « Matériau constitué par un élément chimique ou ses alliages », le mot caractérisant ce style de musique s’écrit sans accent et généralement avec une majuscule : Metal.

 Fef et Slo ont bien réussi à créer un univers descriptif de ses adeptes (sans les présenter officiellement mais ça ne pose pas de problèmes de compréhension), de ce style particulier de musique, au point qu’ils le décrivent comme un véritable style de vie, avec des codes spécifiques et extrêmes, tellement extrêmes qu’ils en sont très, très risibles. Cette petite bande de métalleux est un groupe d’amis qui se retrouvent pour des activités très simples : s’imbiber de bières en écoutant leurs groupes de prédilection, et éventuellement en essayant de draguer tant que leur état le permet.
Leurs lieux de rencontres sont essentiellement les bars, les festivals ou chez eux. Beaucoup de dérision et d’humour pour ce sympathique univers exhaustif du Metal, avec une liberté de ton qui se traduit même dans la construction de la BD qui utilise des pleines pages, des vignettes, mais pas de cases… (pour ne pas rentrer dans le moule ?) .

Une liberté qui fait du bien et donne une certaine fraîcheur à un ton somme toute assez noir.

Éditeur : Editions Lapin – Collection : Strip Club – Genre : Humoristique – Scénario : Fef – Dessin : Slo – Date de parution : 26 mai 2023 –  166 pages – Prix : 18€

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).