Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

 Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

« Mais au fait, ça veut dire quoi, être une femme ? » À cette question super simple, il existe une myriade de réponses ! « Meuf » les décrypte avec humour en explorant les thématiques liées au corps, à l’orientation sexuelle, au (cyber) harcèlement ou encore au sexisme de la société. Dans cette enquête aux allures de quête fantastique, les jeunes aventurières apprennent à mener à bien leur vie de meuf vers le graal ultime ; une vie pour soi et bien dans sa peau !

J’avais peur en voyant la couverture très girly que l’auteure, Marie, 40 ans, mère de deux enfants, un garçon et une fille, en couple avec son mec, enfonce des portes déjà ouvertes sur le sujet si vaste et difficile de ce qu’est une « Meuf »…

Mais nous sommes en présence d’un guide : « Le problème des guides, c’est leur côté « catalogue » avec des chapitres compartimentés. Tu ne lis jamais un guide en entier, c’est chiant, n’est-ce pas ?  » sourit Marie Dubois. « Je voulais que Meuf soit novateur, hybride, un entrelacement entre bande-dessinée et un guide, un récit qui jongle entre les épisodes d’une vie et des informations pratiques pour répondre aux questions des jeunes nanas. » Et bien le pari est réussi !

Bien plus qu’un guide, Meuf est une véritable enquête journalistique, historique et sociétale. Par exemple elle part du constat basique et historique : « l’homme serait supérieur à la femme » et prend position en une vision très féministe qu’elle justifie et étaye : « ce serait pas un peu l’arnaque ? ». A l’humour des scènes autobiographiques s’ajoutent les propos d’autrices féministes, de Simone de Beauvoir à Mona Chollet, en passant par des instagrameuses, ce qui donne à cette BD un ton léger et vif, qui l’ancre dans son temps.

Les illustrations sont sympas, fraiches et très actuelles aussi, on reconnaît bien les figures les plus connues et il y a beaucoup d’humour dans ses représentations des hommes malfaisants comme des loups ou des trolls, ou l’idéal de beauté féminine en licorne, imaginaire et inatteignable ! Les couleurs sont monochromes, en bleu ou en rose, avec du jaune fluo pour faire ressortir du texte ou du dessin, et chaque couleur illustre les idées ou les propos d’un genre ou d’un sexe : le rose pour les filles, le bleu pour les garçons. Bref tout est simple et facilement compréhensible. A mettre entre toutes les mains, de 7 à 77 ans comme on dit dans le monde la BD, mais au-delà aussi, et chez les mecs aussi !

Éditeur : Le Lombard – Collection : Roman graphique – Genre : Manifeste féministe – Scénario et dessin : Dubois Marie – Date de parution : 1er mars 2024 – 192 pages – Prix : 22,50 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).