Night Dominion – Tome 1 de Ted Naifeh

Umber est une cité ancienne et tentaculaire où les riches vivent comme des rois et où les pauvres peuvent s’estimer chanceux d’obtenir leurs restes. En son centre s’érige fièrement la tour de Uhlume et ses incalculables richesses. Elle est farouchement gardée, mais il suffit du bon plan et de la bonne équipe… Ils sont 5 : un barde, un acolyte, un assassin, un mage et une barmaid. Une barmaid qui connaît la cité mieux que quiconque, qui semble cacher un lourd secret… et qui a besoin de beaucoup d’argent. Aucun trésor ne leur résiste.

Après avoir fait exploser les frontières de la littérature jeunesse, du cinéma et de la série TV, le phénomène du Young-Adult investit aujourd’hui la bande dessinée avec Log-In chez Glénat ! Destinée aux 12-25 ans, cette nouvelle collection développe des univers forts et clairement identifiés, dans des genres très différents. Chaque album met en scène des héros qui ressemblent à ses lecteurs à travers des récits captant leur époque.
Log-In s’immisce aussi dans les sphères de la Science-Fiction et de la Fantasy avec plusieurs titres comme Poet Anderson, ou encore Night Dominion de Ted Naifeh.
Night Dominion est un bel exemple de ce à quoi doit ressembler une bonne bande-dessinée de Fantasy. L’histoire est passionnante avec son lot de péripéties en tous genres. Le récit alterne entre des moments pleins de tensions et des scènes d’aventures et d’actions. L’intensité aussi évolue en crescendo et nous happe très tôt dans son univers, ne nous laissant un répit qu’une fois atteinte la dernière page.
Le style de dessin de Ted Naifeh est très reconnaissable et peut étonner de nouveaux lecteurs qui ne lui sont pas familiers. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ses anciennes séries que sont Courtney Crumrin et Princesse UGG (éditées chez Akileos en France) et découvrir son trait transposé dans cette ambiance fantaisiste, en conservant sa patte horrifique, est un délice visuel. Bien qu’habitué à voir certaines de ses œuvres en noir et blanc (comme l’édition initiale de Courtney Crumrin avant de re-sortir en couleur), Night Dominion bénéficie d’une attention particulière à propos de sa colorisation. Ainsi, on retrouve pour quasiment chacune des pages ou scènes, la prédominance d’une couleur que ce soit le jaune, le bleu, le violet, le rouge ou le gris. Ce travail et ce souci du détail renforcent encore plus l’intensité narrative du récit. C’est toute l’ambiance qui s’harmonise avec les tons choisis. De plus, Ted Naifeh montre, encore une fois, sa maitrise des ombres et offre aux lecteurs de nombreuses grandes cases pour apprécier au mieux son talent.

Au final, à partir du moment où l’on est un fan d’aventures et de Fantasy, Night Dominion saura se montrer convainquant et il ne fait pas de doute que son achat ne sera pas regretté.
Il ne restera plus qu’à attendre la parution de la suite qui, je l’espère, ne devrait pas trop tarder puisque le volume 2 qui ne comporte que 4 chapitres (contrairement aux 6 du premier) est déjà sorti en relié aux Etats-Unis en début d’année tandis que l’auteur travaille d’ores et déjà sur les chapitres du troisième. Beaucoup de bonnes lectures en prévision, donc.

Éditeur : Glénat – Collection : Log-In – Scénario et Dessin : Ted Naifeh – Date de parution : 23 Mai 2018 – 176 pages – Prix : 12,50 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

L’héritière de Pandore de Fabio Pia Mancini

L’héritière de Pandore de Fabio Pia Mancini

 Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

 Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).