Rwama – Tome 1 : Mon enfance en Algérie de Salim Zerrouki

Rwama – Tome 1 : Mon enfance en Algérie de Salim Zerrouki

Tout le monde n’a pas eu la chance de grandir en Algérie ! Et encore moins dans un immeuble moderne en forme d’arc de cercle peuplé d’Algériens, de Russes, d’Allemands de l’Est, de Cubains et surnommé « Rwama » – littéralement « Les Français » en algérois – ! C’est depuis cette cité atypique, érigée sur les hauteurs d’Alger pour accueillir les « Jeux méditerranéens de 1975 » durant la dictature de Houari Boumediene, que Salim Zerrouki nous livre ses souvenirs d’enfance et d’adolescence avec une sensibilité et un humour décapant. Après Comment se débarrasser de nous pour un monde meilleur et Comment réussir sa migration clandestine (éditions LHE et Encre de nuit) l’auteur dresse le portrait personnel, politique et religieux d’une Algérie méconnue et sombre entre 1975 et 2000.

Je n’ai pas pu m’empêcher lorsque j’ai ouvert cette BD de faire une comparaison avec la biographie de Riad Sattouf L’arabe du futur car c’est un petit garçon arabe qui retrace ses souvenirs d’enfance. Sauf que là on est en Algérie et ça change tout ! De plus, l’histoire familiale n’est pas du tout la même dans ces deux BD, car Salim n’est pas issu de deux cultures, il n’a aucun moyen de comparaison ou de recul sur ce qu’il vit. Donc même lorsque la situation nous semble absurde, les faits relatés sont bruts et dénués de dérision. Il y a un peu d’humour quand même, mais presque sans faire exprès, par hasard, car le narrateur vit les épisodes qu’il raconte sans les juger. La situation est assez dramatique, (la montée de l’islamisme et ce que cela implique de changements dans le quotidien de jeunes garçons), et dès la première page je me suis lamentée sur le fait qu’il faudrait attendre avant de connaître la suite de l’histoire. J’ai très envie de découvrir les autres ouvrages de cet auteur que je ne connaissais pas encore. Les illustrations sont simples mais très bien adaptées au récit d’un jeune garçon et pleines d’expressions. Je suis conquise.    

Éditeur : Dargaud – Collection : Documentaire – Genre : Biographie  – Scénario et Dessin : Zerrouki Salim – Date de parution : 15 mars 2024 –  176 pages – Prix : 22€

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Le Dieu-Fauve de Fabien Vehlmann et Roger

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

Petits dieux – Tome 1 : le dragon blanc par Mathieu Salvia et Krystel

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le SAV de la BD Tribioute-en-train de Jacq

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

 Le partage des mondes de Olivier Grenson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).