Tiff’Annie de Bruno Heitz

Tiff’Annie de Bruno Heitz

Deuxième titre de la série : Les dessous de Saint-Saturnin : Mystères et cheveux en quatre.

A Saint-Saturnin, le salon de coiffure Tiff’Annie fait face à la cordonnerie du pingre Monsieur Piquet. Un jour, ce misanthrope fortuné disparaît mystérieusement sans laisser de traces… provoquant aussitôt les recherches de son neveu, qui l’espère mort ! Mais quand des photographies compromettantes d’Annie, dénudée, font leur apparition au cours de l’enquête, la coiffeuse est bien obligée de s’en mêler ! … Bruno Heitz livre une nouvelle chronique de moeurs provinciales révélatrice des travers humains.

Savoureusement grinçant.

Encore du noir et blanc pour ce deuxième tome qui reprend donc le décor bien cinématographique de ce petit village où tout le monde se connaît et s’épie… Nous avons déjà vu ce qui se passait dans le bistrot d’Emile et nous connaissons quelques uns des personnages des lieux. Ici c’est le cordonnier qui a disparut, Mr Piquet. Mais même si on n’a pas lu le premier titre de la série ça ne gène pas, on comprend tout. L’enquête est rondement menée, il y a de la bagarre et plusieurs pistes qui sont suivies par plusieurs enquêteurs. Bref on ne s’ennuie pas et au bout de 6 chapitres et un épilogue, nous quittons les rues du village de Saint-Saturnin en espérant que Bruno Heitz nous emmenera dans une autre maison, un autre commerce, une autre histoire.

Éditeur : Gallimard – Genre : Policier – Scénario et dessin : Heitz Bruno – Date de parution : 08 juin 2022 – 104 pages – Prix : 14 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Pistouvi par Merwan et Bertrand Gatignol

Pistouvi par Merwan et Bertrand Gatignol

Nimona par ND Stevenson

Nimona par ND Stevenson

Celle que je ne suis pas – Tome 1 par Vanyda

Celle que je ne suis pas – Tome 1 par Vanyda

Les mémoires du dragon Dragon – Tome 1 : Valmy, c’est fini de Nicolas Juncker

Les mémoires du dragon Dragon – Tome 1 : Valmy, c’est fini de Nicolas Juncker

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).