Tropiques toxiques le scandale du chlordécone de Jessica Oublié, Nicolas Gobbi, Kathrine Avraam et Vinciane Lebrun

Tropiques toxiques le scandale du chlordécone de Jessica Oublié, Nicolas Gobbi, Kathrine Avraam et Vinciane Lebrun

« Dans quelques centaines années, en ce même lieu, un autre voyageur, aussi désespéré que moi, pleurera la disparition de ce que j’aurais pu voir et qui m’a échappé. Victime d’une double infirmité, tout ce que j’aperçois me blesse, et je me reproche sans relâche de ne pas regarder assez. » Tristes tropiques » Claude Lévi-Strauss

La banane. L’un des principaux fleurons de l’économie des Antilles françaises, la Guadeloupe et la Martinique. Afin d’en assurer le rendement, un pesticide au nom particulier – le chlordécone – y a été utilisé très largement entre 1972 et 1993. Aujourd’hui, le cancer de la prostate s’y développe de façon exponentielle. Et la molécule est présente dans les corps des 800 000 personnes qui y vivent. Scandale environnemental ? Sanitaire ? Ou d’État ?

Les débats sur cette molécule passionnent et opposent régulièrement par voie de presse : politiques, producteurs de bananes, chercheurs, avocats et acteurs de la société civile. Si la question de la responsabilité doit encore être tranchée devant les tribunaux, les Antillais doivent eux résoudre une question tout aussi essentielle : comment vivre dans un environnement à jamais pollué ?

Cette BD est une mine d’informations. Présentée comme une enquête journalistique, elle plonge le lecteur dans l’histoire des Antilles, à travers ses habitants, ses bananeraies exploitées depuis des décennies par des gens peu regardant sur l’écologie, l’histoire du chlordecone qui a tout détruit, la flore et les habitants de ces îles. Il y a un suspens certain car ce que les auteurs cherchent à démontrer c’est comment se sortir de cette situation, trouver des solutions à ce que l’on peut qualifier d’impasse. Les associations écologistes mènent ce combat, et les habitants essaient de se battre pour faire éclater ce scandale sanitaire au delà des frontières de ces territoires.

Les 4 auteurs cités en couverture sont : une journaliste spécialisée sur l’Afrique qui découvre les Antilles en s’y installant pour y vivre en 2018 (Jessica Oublié), qui s’est associée à Luc Multigner (épidémiologiste à l’Inserm) et à Eric Godard (ancien chargé de mission interministériel chlordécone) pour monter son scénario. Nicolas Gobi a illustré ce scénario, en partant des photos documentaires réalisées par Vinciane Lebrun. Enfin, Kathrine Avraam a fait un travail remarquable de couleurs, toutes les plus chattoyantes des paysages variés des Antilles. Cette association rend un travail des plus réussi car l’on apprend en essayant de réfléchir pour l’avenir. C’est somme toute assez optimiste heureusement car le constat de départ est vraiment catastrophique. Mais tout le monde devrait avoir connaissance de ce combat et j’espère que la diffusion de cette BD pourra rendre le débat plus constructif autour. A diffuser au maximum…

Éditeur : Steinkis – Collection : Témoins du monde – Genre : Roman graphique documentaire – Scénario : Oublié Jessica – Dessin : Gobi Nicolas – Date de parution : 22 octobre 2020 – 240 pages – Prix : 22 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

L’héritière de Pandore de Fabio Pia Mancini

L’héritière de Pandore de Fabio Pia Mancini

 Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

 Meuf. Guide pour nos filles de Marie Dubois

Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

Les Beatles à Paris de Philippe Thirault et Christopher

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Le chantier par Fabien Grolleau et Clément C.Fabre

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).