Une année avec l’orchestre Beethov sur Seine de Chloé Wary

Une année avec l’orchestre Beethov sur Seine de Chloé Wary

« Prince ! Ce que vous êtes, vous l’êtes par hasard et par naissance. Ce que je suis, je le suis par moi-même. Il y a eu et il y aura encore des milliers de princes. Il n’y a qu’un Beethoven. » Ludwig Van Beethoven au Prince Lichnowski, son mécène.

Chloé, fan de foot, de sneakers et de rap, ne connaît pas grand-chose à la musique classique. Elle va pourtant s’attaquer dans ce récit à l’un des plus grands compositeurs de l’histoire : Ludwig van Beethoven !

A travers ce projet, Chloé nous raconte les coulisses d’une création, de ses prémices à la représentation finale au Dortmund Konzerthaus en juin 2020. En immersion avec l’orchestre, elle assiste aux répétitions et fait la rencontre des musiciens, techniciens, agents et autres musicologues qui gravitent autour de ce projet et nous plonge ainsi dans l’envers du décor.

Au fil du récit, elle désamorce les préjugés ordinaires qui entourent ce milieu mal connu du grand public et nous livre un regard naïf et sincère sur le classique et sur Beethoven ; une figure qui ne lui est pourtant pas tout à fait inconnue, comme le montrent les stars de la pop culture, telles qu’Alicia Keys et Vitaa, qu’elle convoque çà et là dans la BD, qui s’inspirèrent du maître.

Le « Beethov » du titre est un personnage à part entière de la BD, représenté comme quelqu’un de fantasque et qui nous fait partager ses plus profondes pensées, sur sa vie, sur son oeuvre, ou plutôt sur la vie et l’oeuvre de « Ludwig Von Beethoven », ce qui n’est pas tout à fait pareil… En flashant le QR code au début de l’ouvrage, vous entrez dans un univers car en plus de l’image dessinée par Chloé Wary (tout en noir et blanc, avec beaucoup de fantaisie, peu de cadres fixes ou de structures précises, un univers déjà en soi…) il y a le son de l’orchestre dirigé par Laurence Equilbey, et la mise en scène du spectacle, que ce soient les danseurs, les acteurs, les chanteurs ou les plasticiens.

J’ai eu envie d’écrire le titre Beethov sur scène car c’est avant tout l’histoire de ce projet faramineux qui est « mis en scène » justement… Il n’est pas nécessaire de connaître ou même d’apprécier Beethoven, mais par contre on a forcément envie de mieux connaître son oeuvre ou du moins d’entendre en même temps que l’on tourne les pages de la BD de Chloé Wary, c’est obligé. La passion des gens dont elle relate l’expérience transpire à chaque dessin, et on tourne les pages en la ressentant, et en la partageant forcément un minimum. C’est la magie de Beethoven, toujours autant d’actualité malgré les siècles qui nous séparent.

Éditeur : Steinkis – Genre : Roman graphique – Scénario et dessin : Wary Chloé – Date de parution : 5 novembre 2020 – 157 pages – Prix : 18 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Comment devenir breton (ou le rester si vous l’êtes déjà) de Jean-Loïc Bélom

Comment devenir breton (ou le rester si vous l’êtes déjà) de Jean-Loïc Bélom

Le masque de la Montagne Blanche de Ghislaine Roman et Bénédicte Nemo

Le masque de la Montagne Blanche de Ghislaine Roman et Bénédicte Nemo

Zoya – Tome 1 : Que le grand Crique me croque de Pog, Moon Li et Vaast

Zoya – Tome 1 : Que le grand Crique me croque de Pog, Moon Li et Vaast

Les rêves d’Ima de Ghislaine Roman et Bertrand Dubois

Les rêves d’Ima de Ghislaine Roman et Bertrand Dubois

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).