Infinity 8 – Tome 7 : Et rien pour finir de Boulet et LewisTronheim

Nouvelle mission, nouvel agent, et… place à Douglas ? Agent de sécurité à la prison et propriétaire d’un mystérieux pendentif porte-bonheur depuis son plus jeune âge, il est victime d’une manipulation détonante ! Un robot supra-intelligent va prendre les commandes et l’entraîner par delà les arcanes du temps. De la testostérone, de la dynamite, des boucles spatio-temporelles, des rires, des pleurs… Et peut-être rien pour finir ? 8 agents, 8 missions, 8 reboots temporels pour découvrir la vérité et sauver l’Infinity 8 !

Les premières pages du comics nous entraînent, une fois n’est pas coutume, en arrière dans le temps et l’espace, sur une planète quelconque où joue un jeune enfant alien prénommé Douglas, à qui un inconnu remet un pendentif porte-bonheur, avec ordre de ne jamais sans séparer.
L’arrivée de Boulet dans la série Infinity 8 coïncide aussi avec l’abandon des agentes humaines hyper sexys. Car le temps est venu de l’action et pour cela rien ne vaut le bon vieux muscle, au grand désespoir du lieutenant Reffo. Pour cette septième mission c’est donc un lieutenant alien du service de sécurité qui est chargé d’enquêter dans la nécropole avec ses « hommes », parmi lesquels on retrouve justement Douglas, l’un des gardes qui officie à la prison. L’arrivée de Hal, un robot, celui dont on a fait connaissance dans les premières pages, va déclencher une série de rebondissements. Car Hal fait partie des robots de seconde génération, ceux qui ont détruit de nombreux systèmes solaires lors de la troisième hyper-guerre intergalactique. Et qui sont capables de manipuler le temps ! C’est pourquoi il a anticipé longtemps auparavant la présence de Doulas sur l’Infinity 8.

Il se passe beaucoup de choses sur cette septième boucle mais le lecteur est toujours dans l’expectative quand il tourne la dernière page. Eh oui, il va falloir attendre le dernier re-boot pour avoir les réponses !
Et, bonne idée de l’éditeur, il n’y aura pas une longue attente car le 8ème album sort juste quelques jours après le 7ème.

Editeur : Rue de Sèvres – Scénario : Lewis Trondheim et Boulet – Dessin : Boulet – Date de parution : 7 mars 2019 – 96 pages – Prix : 17 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

On se reposera plus tard de Brigitte Luciani et Claire Le Meil

On se reposera plus tard de Brigitte Luciani et Claire Le Meil

The StoryTeller Dragons

Space Battle Lunchtime – Tome 2 : La recette du désastre de Nathalie Ries

Slots de Dan Panosian

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).