Blue Giant réalisé par Yuzuru Tachikawa

Blue Giant réalisé par Yuzuru Tachikawa

La vie de Dai Miyamoto change lorsqu’il découvre le jazz. Il se met alors au saxophone et s’entraîne tous les jours. Il quitte Sendai, sa ville natale, pour poursuivre sa carrière musicale à Tokyo avec l’aide de son ami Shunji. Jouant avec passion, Dai arrive un jour à convaincre le talentueux pianiste Yukinori de monter un groupe avec lui. Accompagné de Shunji qui débute à la batterie, ils forment le trio JASS. Au fil des concerts, ils se rapprochent de leur but : se produire au So Blue, le club de jazz le plus célèbre du Japon, avec l’espoir de changer à jamais le monde du jazz.

Adapté du manga du même nom de Shinichi Ishizuka Blue Giant nous plonge dans le milieu du jazz à travers le parcours d’un trio de jeunes passionnés mené par Dai.

On retrouve dans cette histoire les poncifs du genre avec des héros jusqu’au-boutistes sacrifiant tout pour leur art. Nous avons déjà eu cela avec tous les sports possibles (Captain Tsubasa, Slam Dunk) avec les jeux (Hikaru no go) et cette fois-ci c’est le jazz.
Il ne faut pas s’étonner du coup de voir le héros, stakhanoviste du saxophone, qui joue qu’il vente ou neige dehors face à la ville pour s’entraîner.  

Mais ce n’est pas parce que cette histoire correspond dans les caractères de ses personnages à des stéréotypes que l’histoire n’en est pas moins passionnante.
On est rapidement pris dans l’enthousiasme communicatif qu’ils ont pour la musique jazz et la mise en scène rend épique chaque prestation.

L’animation soigne particulièrement l’animation des personnages utilisant les instruments par l’assistance de l’ordinateur, c’est un peu artificiel des fois et la mise en scène dynamique ne réussit pas à sauver le rendu visuel d’autant que les autres scènes sont animation traditionnelle.

 Mais à l’inverse il y a des fulgurances d’animation extraordinaire où en avançant dans l’histoire ces mêmes prestations musicales basculent, l’image se distord devient abstraite pour retranscrire l’émotion de la musique. Et là on plonge dans la musique et c’est merveilleux quelques passages d’animation seulement en crayonnés sont tout bonnement sublimes.

Si certaines maladresses en animation sont là Blue Giant demeure une belle plongée dans le milieu du jazz servie par des personnages attachants.

Genre : animation drame musical – Nationalité : japonaise – Durée : 2h00 – Date de sortie : 6 mars 2024 – Distributeur : Eurozoom

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les Aventuriers de l’Arche de Noé réalisé par Sérgio Machado et Alois Di Leo

La Reine des Neiges 2 réalisé par Jennifer Lee et Chris Buck

La Reine des Neiges 2 réalisé par Jennifer Lee et Chris Buck

Les indestructibles 2 réalisé par Brad Bird

Les indestructibles 2 réalisé par Brad Bird

Cro Man réalisé par Nick Park

Cro Man réalisé par Nick Park

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).