Coco réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina

Coco réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révélera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Le film est mis en scène par Lee Unkrich, co-réalisateur de Toy Story 2, Monstres et Compagnie, Le Monde de Nemo, réalisateur de Toy Story 3 et Adrian Molina pour qui c’est la première fois au poste et qui est auteur du script.

L’histoire est un hommage au Día de los Muertos (Jour des Morts) qui est une fête extrêmement importante de la culture Mexicaine ayant lieu le 2 novembre et inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Ce n’est pas le premier film d’animation étant sorti et évoquant cette fête. La Légende de Manolo (Book of Life) sorti en 2014 des studios Fox racontait aussi par un graphique très original une histoire évoquant cette fête. Une sortie anticipée du film dès le 15 novembre 2017 aura lieu en exclusivité au cinéma Grand Rex à Paris.

A noter que comme d’habitude un court-métrage sera présenté en première partie du film, La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf (Olaf’s Frozen Adventure). Ce court-métrage tient plus du moyen car prévu pour durer 21 minutes et beaucoup de cinémas risquent d’écarter sa diffusion du fait sa longueur ce qui pourrait attrister les enfants toujours accro au bonhomme de neige créé par la Reine (des Neiges) Elsa.

Coco est un hommage à la culture mexicaine tant dans leurs croyances que les valeurs familiales qu’ils défendent. Le Film a bénéficié d’une sortie anticipée au Mexique lors du Día de los Muertos et y a rencontré un succès sans précédent.

Si Coco suit le parcours de Miguel un jeune garçon qui va basculer dans le monde des morts le cœur du film est bien Coco son arrière grand-mère et les secrets qui sont liés à ses ancêtres.

Si pour un public occidental, sur le papier, l’ensemble pourrait paraitre macabre il n’en est rien car au Mexique le jour des morts est une fête familiale et non une célébration mortuaire comme peut l’être en France la Toussaint. C’est l’occasion pour les gens de faire de grands repas, aller visiter les tombes de leurs ancêtres et se déguiser en mangeant des sucreries en forme de têtes de squelette de toutes les couleurs.

Le film retranscrit cette impression dans une explosion de couleurs et une mise en scène enlevée. Coco fourmille de références à la culture mexicaine (mariachis, lucha libre) et de grandes personnalités mexicaine telle que Frida Kahlo dans une scène totalement dans l’esprit de cette grande artiste peintre. L’humour qui ponctue le film  s’équilibre avec l’émotion menant à une conclusion bouleversante. 

Oscar 2018 de meilleur long-métrage d’animation et meilleure chanson pour Remember me.

Genre : Pixar – Nationalité : Américaine – Date de sortie Américaine : 22 novembre 2017 – Date de sortie Française : 29 novembre 2017 – Date de sortie DVD : 06 avril 2018 – Date de diffusion sur Disney + : 15 janvier 2020 – Avec les voix de Andrea Santamaria, Ary Abittan et François-Xavier Demaison.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Encato, la fantastique famille Madrigal par les studios Walt Disney

Encato, la fantastique famille Madrigal par les studios Walt Disney

Tous en scène 2 réalisé par Garth Jennings

Tous en scène 2 réalisé par Garth Jennings

Aya et la Sorcière réalisé par Goro Miyazaki

Aya et la Sorcière réalisé par Goro Miyazaki

Clifford réalisé par Walt Becker

Clifford réalisé par Walt Becker

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).