Les chefs s’engagent – Leurs recettes anti-gaspi

Les chefs s’engagent – Leurs recettes anti-gaspi

Pelures de tomates, cosses de petits pois, fanes de radis, carcasses d’écrevisses… Il n’y a pas que dans le cochon que tout est bon ! … Avec une préface de Thierry Marx !
Avec sa démarche éco-responsable et son envie de redonner au produit sa juste valeur, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) a fait de la lutte contre le gaspillage un de ses chevaux de bataille.

En avant-propos Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH (Union des Matiers et des Industries de l’Hôtellerie) donne le ton : « Notre métier de restaurateur, nos valeurs, sont en totale contradiction avec le gaspillage alimentaire. Des marchandises perdues, des morceaux non consommés, des portions surdimensionnées sont autant de contre-performances pour l’entreprise. Vaincre le gaspillage, c’est un devoir économique pour nos entreprises, mais c’est surtout un devoir moral pour notre planète. »
Toute la profession est engagée vers ce challenge : vaincre le gaspillage sous toutes ses formes. Car, en cuisine, rien ne se gâche, tout se transforme !

Et c’est dans cette optique qu’elle a proposé à plusieurs chefs reconnus de s’unir pour montrer qu’on peut faire avec nos déchets culinaires des plats inoubliables !

Le volume commence par des conseils simples sur les bonnes pratiques : à l’achat, puis en cuisine, et par des idées recettes pour utiliser les fanes, les épluchures, le pain dur, etc…  Puis des chefs renommés nous confient leurs recettes anti-gaspi ou leur art d’accommoder les restes.

C’est ainsi que la chef Sylvie Grucker propose une soupe de chips et poudre de lard ou le chef Clément Marot une rencontre pudding et pain perdu, pendant que le chef Ludovic Poyau cuisine un brochet de Sologne avec velouté de fanes de radis et crème d’ail, ou le chef Laurent Isorez une brandade de morue aux poireaux. Les recettes sont simples, plutôt faciles à réaliser, et utilisent au maximum les produits, en se servant même des restes.

Faire du bien à son porte-monnaie, préserver la planète, tout en réalisant des recettes délicieuses, quel beau programme !
Et ce petit ouvrage, superbement illustré (les recettes sont réalisées par des chefs, et ça se voit à la présentation !), pourra être offert pour les fêtes à tous les amateurs de belle et bonne cuisine.

Editeur : Scrinéo – Collection : Les carnets de l’info – Date de Parution : 12 octobre 2017 – 64 pages – Prix : 9,90 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Ma cuisine de légumes d’automne et d’hiver écrit par Meret Bisseger et illustré par les photographies de Hans-Peter Siffert

Ma cuisine de légumes d’automne et d’hiver écrit par Meret Bisseger et illustré par les photographies de Hans-Peter Siffert

Une recette par jour : simple et rapide

Une recette par jour : simple et rapide

En 2022, le Salon Bien-Être Médecine Douce Paris, la grand rendez-vous du bien-être et de la santé au naturel met à l’honneur les médecines complémentaires

En 2022, le Salon Bien-Être Médecine Douce Paris, la grand rendez-vous du bien-être et de la santé au naturel met à l’honneur les médecines complémentaires

Le solstice d’hiver

Le solstice d’hiver

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).