Le Grand Café Pouchkine Madeleine (Paris)

Le Grand Café Pouchkine Madeleine (Paris)

Avis aux gourmands et notamment aux amoureux des délicieuses pâtisseries proposées par le Café Pouchkine. La Maison Pouchkine ouvre son flagship Place de La Madeleine avec bar, salon de thé et restaurant sur 600m2 !

Célèbre pour son Médovic, son Pavlova Mont-Blanc ou encore ses Pouchkinettes, le Café Pouchkine qui sert différents thés absolument délicieux a également une carte salée, pour le déjeuner ou pour l’afterwork.

Le restaurant-salon de thé Pouchkine Madeleine A la fois pâtisserie, bar, salon de thé et restaurant sur 2 étages, voilà ce qui vous attend sur une surface de 600m2. Cerise sur le gâteau, le lieu propose également une vue donnant sur la Place de la Madeleine, un panorama unique sur le péristyle néo-classique de l’Eglise de la Madeleine. Et c’est très bien insonorisé !

Le décor est, certes, un peu chargé pour la majorité d’entre nous. Néanmoins, je m’y suis bien sentie : le service est cordial, souriant et discret. Bref très professionnel !

La carte (en ligne ici) est très diversifiée et n’est pas donnée en terme financier. Néanmoins, les produits sont de qualité.

Flagship Café Pouchkine – Ouverture le 30 novembre 2017 – 16 Place de La Madeleine 75008 Paris – Ouvert du lundi au dimanche de 7h30 à 23h.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le goûter de l’Officine du Louvre : un instant Parisien gourmand

Le goûter de l’Officine du Louvre : un instant Parisien gourmand

Goutte de Café, restaurant / Salon de Thé à Mérignac

Goutte de Café, restaurant / Salon de Thé à Mérignac

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).