Le Diable de la Tamise écrit par Annelie Wendeberg

[latin cholera ; grec kholera] n. m. – Très grave maladie épidémique, produite par une bactérie, le vibrion cholérique, caractérisée par des selles fréquentes, des vomissements, des crampes, un grand abattement, et pouvant se terminer par la mort.

Londres, 1889. Quand une victime du choléra est retrouvée dans la Tamise, le Dr Anton Kronberg, bactériologiste de son état, est appelé pour confirmer les causes du décès. Toutes les précautions sont prises pour éviter une épidémie. Les choses auraient pu en rester là si les résultats intrigants de l’autopsie n’avaient poussé Kronberg à s’intéresser de plus près à cette affaire. Alors que Scotland Yard souhaite classer ce cas, Kronberg se rapproche de Sherlock Holmes. Et il ne faut que peu de temps au célèbre détective pour percer le secret du médecin qui, en réalité, est… Une femme. Un secret qui pourrait la mener droit en prison s’il venait à être révélé. Mais tous deux vont unir leurs forces pour débusquer un criminel aussi redoutable que Jack l’Éventreur…

Petit, mais costaud le livre !! Comme on dit par chez moi «  Accroche toi Jeannot !! » Quand une découverte d’un cadavre étiqueté « cholérique », s’avère être plus une énigme qu’une conséquence de l’épidémie qui règne en masse sur la ville ; cela donne de la matière au plus célèbre détective du 221 b Baker street . Oui, vous aurez reconnu la fameuse adresse, celle de Sherlock Holmes !! Dans cette histoire il est fidèle à lui-même. Désarçonnant , tête à claques, imbu par moments de lui-même ; il mets ses compétences au profit du légiste en charge du cadavre. Dr Anton Kronberg , c’est lui qui se rapproche de Holmes pour cette affaire parce qu’elle n’intéresse pas Scotland Yard, une affaire comme une autre dans un Londres ravagé par l’épidémie. Sauf que le dit médecin a un secret et l’association avec Holmes va être plus pimentée que prévue …. Une chasse à l’homme palpitante, menée de main de maitre par un duo explosif , chacun n’a pas sa langue dans sa poche et ma curiosité en a pris plein les mirettes !! Il se lit vite, certes il y a des détails médicaux légaux (un petit peu beaucoup même, mais essentiel à l’enquête) j’ai adorée cette aventure ; il y a tant de choses à dire mais ce ne serait pas du jeu si je vous dévoilais tout . Je le conseille vivement, si vous êtes un ou une adepte du genre policier , cette aventure est faite pour vous ; je la compare même à la série Bones c’est pour dire !! (sauf que vous remplacez les os par l’épidémie et voilà ) .

Éditeur : 10/18 – Collection : Grands Détectives – Traduit de l’Anglais (Grande-Bretagne) par Mélanie Blanc-Jouveaux – 240 pages – Date de parution : 18 mai 2017 – Prix : 7,10 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Nostradamus et le dragon de Raphaël écrit par Jean d’Aillon

Un noël à Eaton Square écrit par Anne Perry

L’étrangleur de Carter Street écrit par Anne Perry

Maigret et la jeune fille morte écrit par Georges Simenon

Maigret et la jeune fille morte écrit par Georges Simenon

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).