Le signe des trois écrit par Jean d’Aillon

Le signe des trois écrit par Jean d’Aillon

Jean d’Aillon, né en 1948, vit à Aix-en-Provence. Docteur d’État en sciences économiques, il a fait une grande partie de sa carrière à l’université en tant qu’enseignant en histoire économique et en macroéconomie, puis dans l’administration des Finances, avant de démissionner en 2007 pour se consacrer à l’écriture. Il a reçu en 2011 le Grand prix littéraire de Provence pour l’ensemble de son oeuvre.

Ils étaient trois. Trois amis, trois damoiseaux qui avaient appris à se battre ensemble pour devenir chevalier.

Ils étaient trois. Trois amis, trois damoiseaux qui avaient appris à se battre ensemble pour devenir chevalier. Hélas, Azincourt devait briser ce rêve. L’un y fut égorgé avec d’autres prisonniers sur ordre d’Henry V, et les deux autres partirent comme prisonniers en Angleterre. Leur rançon ne fut jamais payée.

Or, un beau jour du joli mois de mai de l’an de grâce 1425, dix ans après Azincourt, une noble dame, épouse du bras droit du président du parlement Philippe de Morvilliers, fervent soutien de la cause anglaise à Paris, vint demander au clerc Edward Holmes de rechercher un chanteur de rue qu’elle a aperçu et qui portait sur sa cotte une fleur de mouron rouge.

Or cette fleur, Gower Watson l’avait vue sur les cottes d’armes de trois écuyers prisonniers après la bataille d’Azincourt. Des damoiseaux que le duc de Gloucester lui avait ordonné de tuer comme la plupart des prisonniers de la bataille. Ce qu’il avait refusé.

Je dois vous avoué quelque chose, j’adore cet auteur !! Je vous l’ai déjà dit ? Bah, ce n’est pas grave, je vous le redis na !! Pourquoi ? Parce que le côté historique m’emmène dans un voyage hors du temps ; façon dr Who !!

Cette fois-ci, c’est un petit « mode il faut sauver le soldat Ryan », en lisant le résumé vous avez déjà un fil conducteur des aventures qui découleront de ça.

C’est ce que je regrette dans certains résumé on a beaucoup d’indices, mais avec cet auteur cela ne gâche rien ; au contraire.

Une nouvelle enquête s’impose donc, pour notre duo Holmes et Watson. Pas piquée des hannetons pour l’époque !!

Un voyage qui va vous faire penser à autre chose, vous serez pris au vif avec eux !! Comme à chacune de leurs enquêtes !!

Epoque méconnue, la bataille d’Azincourt et tout ce qui en a découlé, l’auteur a su mélangée l’histoire et l’enquête policière, d’une manière excellente propre à lui-même.

Que dire de plus ? Et bien, amis du genre policier/Historique , FONCEZ !! L’avis n’est pas grand mais je vous ai donné ce qu’il faut pour lire cette histoire parmi d’autres du duo.

Editeur 10/18 – Date de parution : 02 septembre 2021 – 589 pages / Prix 8,80 euros.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Tu mens ? Tu meurs écrit par James Patterson et Candice Fox

Tu mens ? Tu meurs écrit par James Patterson et Candice Fox

La jeteuse de sort écrit par Peter Tremayne

La jeteuse de sort écrit par Peter Tremayne

L’écorcheur de Londres écrit par Paul Doherty

L’écorcheur de Londres écrit par Paul Doherty

L’autre bout du fil écrit par Andrea Camilleri

L’autre bout du fil écrit par Andrea Camilleri

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).