Le vertige de la peur écrit par Linwood Barclay

Né aux États-Unis, Linwood Barclay s’est installé au Canada avec ses parents dès l’âge de quatre ans. À la mort de son père, il reprend l’entreprise familiale puis obtient un poste de journaliste à l’âge de vingt-deux ans. S’ensuit une longue carrière dans la rédaction du quotidien le plus lu de Toronto, le Toronto Star.

C’est en 2008 qu’il se consacre entièrement à l’écriture. Après la publication de quatre thrillers humoristiques autour du personnage de Zack Walker, Linwood Barclay se tourne vers des textes plus sombres, dont le premier est Cette nuit-là. Traduit en quarante langues, ce roman devient un succès international et la meilleure vente 2008 en Angleterre. Il s’écoule à 150 000 exemplaires dans l’Hexagone. Depuis, tous ses romans caracolent dans les classements, dés leur sortie.

Son talent se confirme avec Les voisins d’à côté, Ne la quitte pas des yeux et Crains le pire et Mauvais pas, tous des bestsellers en Angleterre et aux Etats-Unis.

Linwood Barclay vit à Toronto avec sa famille. Traduit dans une dizaine de langues et récompensé au Canada par le prix Arthur-Ellis, il est considéré comme un auteur majeur du thriller.

Lundi, 8 heures. Plusieurs employés de Cromwell Entertainment empruntent un ascenseur pour rejoindre leurs bureaux situés aux 33e et 37e étages d’un gratte-ciel new-yorkais. Curieusement, la cabine ne s’arrête pas et poursuit sa montée. Avant de lâcher.

Un accident mécanique, tragique et banal. Mais le lendemain, un drame similaire se produit dans un autre building du quartier. Puis un autre le mercredi. La panique s’installe dans Big Apple. Qui peut bien menacer la ville la plus verticale du monde ?

Alors que la population n’ose plus sortir de chez elle, que les services de maintenance sont saturés, que la Bourse dégringole, deux flics désabusés et une journaliste tenace vont s’engager dans une course contre la montre pour résoudre ces affaires avant l’inauguration de la plus grande tour résidentielle de Manhattan, prévue pour la fin de la semaine…

Avec ce nouveau polar, Linwood Barclay défie les lois de la gravité pour nous offrir un moment de suspense aussi anxiogène que jubilatoire.

Cramponnez-vous ! Les portes de l’ascenseur viennent de se refermer ; il n’y a plus d’issue.

Éditeur : Belfond – Date de parution : 17 février 2022 – 512 pages – Traduit de l’Anglais (Canada) par Renaud Morin – Prix : 21,90 €.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

À la racine du mal écrit par Ann Granger

Le conseil des sept écrit par Peter Tremayne

La marque de l’injustice écrit par Anne Perry

Les exfiltrés de Berlin écrit par Harald Gilbers

Les exfiltrés de Berlin écrit par Harald Gilbers

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).