Mort en extase écrit par NgaIo Marsh

Mort en extase écrit par NgaIo Marsh

Ngaio Marsh, née le 23 avril 1895 à Christchurch, dans la région de Canterbury, et morte dans la même ville le 18 février 1982, est une dramaturge et auteure néo-zélandaise de romans policiers.

Atterrés, les fidèles du temple de la Flamme Sacrée contemplent le corps inerte de Miss Cara Quayne. Que s’est-il passé ? Pourtant, la cérémonie avait bien commencé. Chacun des adeptes avait bu dans la coupe de vin sacré, avec l’espoir d’entrer enfin en extase… Mais qui sont donc ces gens ? Des mystiques drogués, les victimes d’une énorme mascarade ou des criminels diaboliques ? Autant de questions que se pose notre très élégant et séduisant inspecteur Roderick Alleyn.

L’histoire est simple, un meurtre est commis lors d’une cérémonie religieuse dans une petite église de Londres. Le nombre des participants étant limité, le suspect est fatalement parmi eux. Le suspense est donc assez réduit.

Néanmoins, les personnages sont plutôt crédibles. Le roman se lit facilement et de manière agréable !

Éditeur : Archipoche – Traduit de l’Anglais (Nouvelle-Zélande) par Roxane Azimi – 400 pages – Date de parution : 10 mars 2022.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les exfiltrés de Berlin écrit par Harald Gilbers

Les exfiltrés de Berlin écrit par Harald Gilbers

Mort au champagne écrit par Ngaio Marsh

Mort au champagne écrit par Ngaio Marsh

Les nids de l’hirondelle écrit par Claude Izner

Les nids de l’hirondelle écrit par Claude Izner

Le Cas Victor Sommer écrit par Vincent Delareux

Le Cas Victor Sommer écrit par Vincent Delareux

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).