Crow écrit par Roy Braverman

Crow écrit par Roy Braverman

Plus connu sous le pseudonyme de Ian Manook, Patrick Manoukian, alias Roy Braverman, est l’auteur de la trilogie mongole à succès Yeruldelgger parue chez Albin Michel entre 2013 et 2016. Le premier opus de la série a été récompensé en 2014 par seize prix des lecteurs, dont le Prix des lectrices de Elle, le Prix SNCF du Polar et le Prix Quais du Polar. Après Hunter (2018), Crow est le deuxième titre d’une trilogie américaine publiée chez Hugo Thriller. Ils seront suivis de Freeman, à paraître en 2020.

Des déserts arides du Mojave jusqu’aux Brooks Mountains dans le nord de l’Alaska, du pays des crotales au territoire des ours et des loups, une chasse à l’homme haletante et sans pitié.
Traqueur ou traqué, homme ou femme, prédateur ou victime, peu importe : le système ne pardonne jamais. Surtout pas aux innocents !

Quel plaisir de dingue que de retrouver la plume noire et percutante de cet auteur. J’avais adoré Hunter, j’ai donc sauté de joie à l’idée de me régaler avec sa suite.
Dès les premiers chapitres on retrouve cette ambiance sombre, angoissante, singulière : signature incontestable de Roy. On plonge complètement dans l’univers du récit, nos cinq sens sont titillés à outrance, on s’y croit tellement qu’on en tremble au fond de notre canapé. Je me suis presque sentie vibrer de frayeur à l’idée de me retrouver face à un ours, un loup ou pire un monstre sanguinaire qui pourrait me tuer de sang froid en un claquement de doigt ou plutôt au carreau arbalète…
L’intrigue est construite, passionnante, rien n’est jamais laissé au hasard, les événements s’enchaînent pour nous tenir en haleine, les sens en alerte. Entre les mariées avec un corbeau niché au creux de leurs entrailles et de nouveau des hommes cloués aux arbres, la tension est palpable et l’horreur monte encore d’un cran… Les descriptions sont parfaites, le dépaysement anxiogène est incroyable. Je ressens rarement ce genre d’émotions complètes à la lecture d’un roman. Roy a le véritable don des écrivains de génie pour nous chambouler et nous retourner le cerveau page après page. C’est la boule au ventre et à la gorge que mes yeux scannaient les mots les uns après les autres pour toujours en savoir plus et satisfaire mes interrogations (dont celles étant restées sans réponse à la fin de Hunter).
Cette enquête, cette chasse à l’homme ne vous laissera pas de marbre, croyez-moi vous n’en sortirez encore une fois pas indemne…
Les personnages sont d’une psychologie si travaillée et l’histoire si crédible malgré l’effroi que le récit frôle notre propre réalité. Et personnellement rien ne me fait plus peur que les livres si bien pensés et si bien écrits que la fiction rejoint la réalité…
Que l’on se place du côté des gentils ou des méchants (et vous verrez la frontière est parfois très mince) on se retrouve face à des protagonistes aboutis et parfaits dans leurs rôles respectifs. On retrouve Hunter avec grand plaisir et on en apprend plus sur Crow. Les relations entre eux ne sont pas en reste et ajoutent un vrai plus à l’histoire. La pointe d’humour semée de ci de là est également bonne à prendre, limite indispensable pour parfois nous remettre de nos émotions et faire baisser la pression, histoire de souffler un peu (j’ai eu un vrai coup de cœur pour la page 306). L’écriture vive et incisive colle vraiment à merveille avec cette intrigue machiavélique, impossible à lâcher, qui défile à vitesse grand V.
De plus les réflexions sur notre système, la justice et ses conséquences sont profondes, intéressantes, passionnantes. Utiliser cette histoire de fou pour réussir à présenter cette idée est un coup de génie.
Ce second opus est donc délicieusement mené, captivant et addictif… A lire de toute urgence c’est un chef d’oeuvre du genre, un thriller marquant comme on en croise peu dans toute notre vie de lecteur… Car qu’on se le dise un Roy Braverman ça ne se lit pas… Ça se vit !
La fin vous laissera bouche bée alors vite… la suite !

Éditeur : Hugo Thriller – Date de parution : 14 mars 2019 – 365 pages – Prix : 19,95€.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le thriller Japonais La Maison Noire écrit par Yûsuke Kishi

Obsolète écrit par Sophie Loubière

Qui après nous vivrez écrit par Hervé Le Corre

Les Déchus écrit par Tarn Richardson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).