La fille derrière la porte écrit par Patricia Hespel

Emmy a tout perdu : son mari, parti avec une autre, et ses enfants, qui vivent désormais chez leur père. Il ne lui reste plus rien. Que le silence et le vide qui la renvoient à sa solitude. Accablée par la tristesse, Emmy perd pied. Jusqu’au jour où elle croise Léna, sa nouvelle voisine, une femme libre et décidée avec l’aide de laquelle elle va peu à peu remonter la pente. Du moins, jusqu’à ce qu’elle réalise que la confiance absolue qu’elle a placée en sa nouvelle amie pourrait avoir des allures d’emprise. Cette main tendue pourrait ne pas être aussi innocente qu’il y paraît…

D’un côté il y a Emmy. Après une enfance difficile, sa mère est morte quand elle avait deux ans et son père ne l’a jamais aimée, elle a cru à une nouvelle vie en rencontrant Etienne qui l’a épousée et lui a fait deux beaux enfants. Mais son mari l’a trompée et est parti vivre avec Nora. Emmy a sombré dans la dépression et Etienne en a profité pour lui enlever ses enfants, enfonçant encore plus la jeune femme dans l’abîme.

De l’autre il y a Léna. Abandonnée par sa mère, elle a vécu sa petite enfance avec Moune, qui en a profité pour la prostituer. Après le décès de son « client », la petite fille s’est enfuie et s’est retrouvée dans un établissement de soins pour jeunes traumatisés. C’est là qu’elle a connu Magnus, victime comme elle de sévices graves. Bien des années plus tard, ils se sont retrouvés et viennent d’emménager dans le même immeuble qu’Emmy.

La rencontre entre les deux femmes est le début d’une histoire qui pourrait être une belle histoire d’amitié. Lena est une battante, elle prend Emmy en charge et lui offre un nouveau départ en la sortant de son chagrin et de sa dépression. Et Emmy offre à Lena son amitié sans partage. Pourtant tout est trop beau, trop parfait, et au fil des pages, on se prend à suivre avec émotion et inquiétude les fils de cette sombre histoire où un pacte diabolique lie les destins des deux jeunes femmes.

La fille derrière la porte a obtenu à sa sortie le prix du Suspense Psychologique 2017, présidé par Franck Thilliez lui-même !

Et c’est mérité, car jusqu’aux dernières pages, alors que le passé des protagonistes vient régulièrement éclairer la lecture, on ne peut rien deviner de ce que cache le plan de Léna, une voisine psychopathe comme il vaut mieux ne pas en rencontrer, et qui pourtant nous est presque sympathique au regard de son très lourd passé.
Bref je vous conseille ce roman, un excellent thriller sur fond de psychiatrie.

Editeur : Pocket – Collection : Thriller – Date de parution : 12 avril 2018 – 352 pages – 7,20 €

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le thriller Japonais La Maison Noire écrit par Yûsuke Kishi

Obsolète écrit par Sophie Loubière

Qui après nous vivrez écrit par Hervé Le Corre

Les Déchus écrit par Tarn Richardson

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).