Les Imposteurs écrit par John Grisham

John Grisham est l’auteur de plus d’une trentaine de thrillers, tous best-sellers dont La Firme et Le Cas Fitzgerald, d’une oeuvre de non-fiction et de six livres pour la jeunesse.

À leur arrivée dans leur école de droit, Mark, Todd et Zola voulaient changer le monde, le rendre meilleur. Mais aujourd’hui, alors étudiants en dernière année, les trois amis s’aperçoivent qu’ils ont été dupés. Ils ont contractés de lourds emprunts pour financer des études dans une école qui n’est qu’une vulgaire usine à fric, un établissement de troisième zone dispensant un enseignement si médiocre qu’à la sortie, personne, ou presque, ne pourra réussir l’examen du barreau, et encore moins trouver un travail décent. Et quand ils découvrent que leur école, comme d’autres, appartient à un financier de New-York qui tire les ficelles dans l’ombre et a aussi dans son escarcelle une banque spécialisée dans les prêts étudiants, les trois amis comprennent qu’ils ont été pris dans la « Grande arnaque des écoles de droit ». Mais il existe peut-être une échappatoire, un moyen de se libérer du joug de cette dette écrasante, de révéler les magouilles de cette banque, et même de gagner quelques dollars au passage. Pour ce faire, toutefois, ils doivent quitter l’école. Bien sûr, abandonner ses études si près de l’examen final est une folie. Pourtant, dans leur cas, cela pourrait être une preuve de sagesse…

Que ceux qui ne connaissent pas encore John Grisham lèvent la main ! Qu’est ce que vous attendez, nom de Zeus ! Pour les fans du genre comme moi, je le mets dans la catégorie à lire et relire jusqu’à ce que le livre soit usé à la corde.

Les imposteurs, nous en connaissons tous ou nous en avons connus. De toute façon l’un comme l’autre ; ce n’est pas cool. Dans cette histoire, c’est plus sournois. Trois amis qui veulent changés le monde, à leur manière en voulant devenir avocat. Sauf que cela à un prix et il faut s’accroché quoiqu’il en coûte.

Sauf qu’être dans une fac réputée à quelques fois des revers de la médaille, surtout de savoir que c’est une banque qui vous tient déjà à la gorge (prêt étudiant) avant même d’avoir mis un pied dans la vie active , cela à du mal à passer pour les trois amis. Ils sont coincés dans « la grande arnaque des fac de droit » (Engagez vous qui disaient !!)

Une histoire qui dès le début, vous prend votre curiosité en otage car vous vivez l »histoire !! Truc de fou !! Ca claque ! Enfin comme à chaque fois que l »auteur sort une nouvelle histoire .

Une plume , une imagination qui défient les lois du genre !! Des émotions qui déboulent en cascade , je vous conseille des pauses pour reprendre votre souffle.

Bref, il faut y mettre toute votre attention, ne pas être déranger car sinon c’est la loose assurée pour suivre. John Grisham, une valeur hyper sûre dans son domaine au même titre que Sir Cédric et Franck Thilliez chez nous (il y en a d’autres hein pas que eux) et ça, ce n’est que du bonheur à lire !!

Éditeur : JC Lattès – Date de parution : 27 mars 2019 – Prix : 22,50 € – 400 pages – Traduit de l’Anglais (États-Unis) par Dominique Defert.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Crossroads – La dernière chanson de Robert Johnson écrit par Hervé Gagnon

Crossroads – La dernière chanson de Robert Johnson écrit par Hervé Gagnon

Halloween Night – Tome 1 : Le Manoir écrit par Alexis Aubenque

Halloween Night – Tome 1 : Le Manoir écrit par Alexis Aubenque

Les Touristes du Désastre écrit par Ko-Eun Yun

Les Touristes du Désastre écrit par Ko-Eun Yun

Vingt ans plus tard écrit par Miguel Angel Hernandez

Vingt ans plus tard écrit par Miguel Angel Hernandez

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).