Une journée bien-être à domicile

Une journée bien-être à domicile

Une fois par semaine, je m’occupe de moi. À mon domicile, toute seule, comme une grande.

J’ai d’abord investi dans le bain de pieds thalasso Medisana (19,99 € chez Lidl). C’est une machine de massage décontractant par vibration et de bain bouillonnant. Elle comporte 3 accessoires de pédicure interchangeables et des rouleaux pour masser les zones réflexes de vos pieds. Je peux enfin me détendre tranquillement avec de la musique douce (ou en silence, à votre convenance).

Pour mes ongles et cuticules, avant l’opération limage, j’utilise le bain soin à l’huile de camélia de chez Sephora à 5,99 €. Il est merveilleux : il hydrate vos ongles et permet d’enlever les cutilcules por rendre vos mains très douces. Ma crème hydratante est fabriquée maison.

Pour mon visage, j’utilise d’abord le gommage exfoliant Affine Ton Grain à la poudre d’abricot de Yves Rocher (lire ma chronique ici). Puis, je le lave (mon visage, j’entends) avec de l’eau et un vrai savon de Marseille. Je pose un masque à l’argile naturel. Enfin, toujours chez Yves Rocher, j’applique, le matin, comme le soir, le soin Jour Restructurant Réparation + Anti-pollution (peaux normales à mixtes – 36,50 € le pot qui dur très, très longtemps).

P.S. : Lorsque je me maquille (ce n’est pas souvent mais, ça arrive), j’utilise le make-up bio de Monoprix.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Le soin rasage solide Umaī

Le soin rasage solide Umaī

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Découvrez le yoga du 110 au 110 rue Saint-Honoré (Paris)

Découvrez le yoga du 110 au 110 rue Saint-Honoré (Paris)

Journée Mondiale du Yoga

Journée Mondiale du Yoga

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).