La Fondation Yves Rocher photographie la reforestation

La Fondation Yves Rocher photographie la reforestation

Le 2 décembre 2020, la Fondation Yves Rocher aura planté son 100 millionième arbre à travers le monde grâce à son programme de plantation.

Parce que derrière chaque arbre planté se cachent des millions d’histoires d’animaux préservés, de paysages redessinés, de territoires reconquis, de communautés et d’individus…

Parce que photographier notre planète c’est déjà s’engager, Jacques Rocher et la Fondation Yves Rocher ont souhaité faire appel à 9 photographes pour éveiller les consciences sur le lien qui existe entre arbre, terre et humain.

Ce projet de commande photographique s’est étendu de 2017 à 2020. Au-delà de témoigner de l’urgence d’agir, il rend aussi hommage à ces femmes et ces hommes qui œuvrent infatigablement pour reverdir la terre.

Tous engagés, ces photographes reporters sont partis à la rencontre des planteurs et planteuses sur le terrain.

À leurs côtés, ils ont réalisé leur mission. Celle du témoignage par la photo. Grâce à leur talent, nous découvrons, nous nous émerveillons, nous prenons conscience de la réalité. À travers l’immense diversité d’espaces, de temporalités, d’acteurs, de points de vue, bref, de millions d’histoires qui entrent dans le processus de reforestation de notre planète.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

La Nuée réalisé par Just Philippot

La Nuée réalisé par Just Philippot

La mini série gourmande de Véolia propose, avec 4 grands chefs, d’agir en faveur de l’écologie et de la cuisine zéro déchet !

La mini série gourmande de Véolia propose, avec 4 grands chefs, d’agir en faveur de l’écologie et de la cuisine zéro déchet !

Rien ne se perd, l’émission de télé-réalité culinaire sur Netflix

Rien ne se perd, l’émission de télé-réalité culinaire sur Netflix

Invader s’associe à PETA dans une collaboration antispéciste

Invader s’associe à PETA dans une collaboration antispéciste

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).