Les shampoings solides Green Heroes d’Yves Rocher

Les shampoings solides Green Heroes d’Yves Rocher

Le shampooing solide nutrition (cheveux sec) au cocktail d’huiles infusées nourrit en profondeur les cheveux.Résultat : ils sont doux, brillants et plein de vitalité.

Le shampooing solide douceur (cheveux normaux à gras) dend les cheveux brillants, laisse un toucher agréable. Les cheveux regraissent moins vite, ils sont plus apaisés et plus souples.

Le shampooing solide brillance (cheveux ternes) à l’huile infusée au Calendula, redonne brillance, douceur et éclat aux cheveux ternes.

Je vous conseille de les conserver dans la petite boîte de la marque : elle est toute simple, en aluminium recyclable, pour protéger, conserver et transporter votre shampooing solide.

Les shampoings solides sont intéressants pour des raisons écologiques évidentes : pas ou pas de plastiques et la durée plus longue du produit (donc plus écologique et moins de consommation). Par ailleurs, le tarif de ces soins est également intéressant (6,95 € ou 11 € selon la taille). Ce n’est absolument pas plus onéreux qu’un excellent shampoing traditionnel. Disponible dès mai 2021, ces shampoings sont également d’une grande efficacité. Je les ai testés sur les types de cheveux appropriés et ils fonctionnent parfaitement bien.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Semaine du Développement Durable 2022

Semaine du Développement Durable 2022

Les Vertuoses écrit par Susie Morgen Stern et Emma Gauthier

Le soin rasage solide Umaī

Le soin rasage solide Umaī

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Test Shampoing Solide Carrefour Soft

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).