En attendant Bojangles, la pièce de théâtre dimanche 3 avril à 21h10 sur France 4

En attendant Bojangles, la pièce de théâtre dimanche 3 avril à 21h10 sur France 4

Folie, légèreté, poésie. Humour, fous rires, intensité. Gravité, tristesse, larmes. En attendant Bojangles parle de la vie et met en scène une famille attachante. La pièce de théâtre a été adaptée du roman éponyme écrit par Olivier Bourdeaut.

En attendant Bojangles est une pièce à trois personnages. Ils forment le noyau familial. Le fils est le narrateur principal de la pièce, il s’adresse souvent au public pour raconter l’histoire. Georges, le père, est un homme profondément bon, aimant, joueur, il est bon vivant et passe son temps à mentir pour rendre sa vie et celle des autres plus gaies. Tiré à quatre épingles, soigné, peigné, son personnage en apparence étriqué s’avère d’une grande profondeur et d’une belle sagesse. La mère est le véritable soleil de la famille, sa présence illumine autant que son absence assombrit la maisonnée. Femme imprévisible, embarquant les deux hommes de sa vie du rire aux larmes, elle vit en dehors de la réalité ou, plus précisément, dans sa réalité.

Synopsis

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Durée : 1h20 – Adaptation et mise en scène de Victoire Berger-Perrin – Production : Supermouche – Réalisation : Yvan Benedetti – Capté au Théâtre de Maison-Alfort en mars 2021 – Distribution La mère : Julie Delarme – Le père : Brice Didier – Le fils : Victor Boulenger – Direction de la culture et du spectacle vivant : Michel Field, Sonia Djallali, Nicolas Auboyneau et Sophie Humarau – Disponible sur france.tv.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Je serais toujours là pour te tuer au Théâtre Pixel (Paris)

Je serais toujours là pour te tuer au Théâtre Pixel (Paris)

Deux frères à la comédie des 3 Bornes à Paris

Le Tourbillon, la comédie de Francis Veber avec Philippe Lellouche au Théâtre de la Madeleine à Paris

Le Tourbillon, la comédie de Francis Veber avec Philippe Lellouche au Théâtre de la Madeleine à Paris

Toxique de Françoise Sagan à La Folie Théâtre (Paris)

Toxique de Françoise Sagan à La Folie Théâtre (Paris)

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).