Mon meilleur copain 
d’Eric Assous au Théâtre Michel à Paris

Etre fidèle en amitié est une qualité. Trop, un défaut !

Bernard et Philippe sont les meilleurs amis du monde. Bernard, marié et infidèle, demande à Philippe de couvrir ses incartades… Début d’un engrenage infernal pour le pauvre Philippe dont le meilleur copain a l’amitié plutôt abusive !

Récompensé à deux reprises pour le Molière du meilleur auteur francophone en 2010 et 2015, Eric Aassous a reçu le prix de l’Académie Française pour l’ensemble de son oeuvre en 2014. Ses pièces sont représentées dans plus de 25 pays.

Mon meilleur copain a été créée en 2011 au Théâtre des Nouveautés. Cette nouvelle version s’est créée à la Comédie Caumartin de juin à septembre 2017 puis s’est prolongée au Grand Point Virgule de janvier à avril 2018.

Mon meilleur copain est une pièce de boulevard avec un point de départ à priori très classique sur la forme : un homme marié est infidèle, la maîtresse débarque au pire moment possible dans des conditions à peine crédibles. Et le tout dégénère bien comme il faut ! Mais, dans notre histoire, le meilleur ami, en couple, supposé sauver une situation difficile et compliquée ajoute du piment au dynamisme de l’ensemble.

La distribution est absolument parfaite : chaque comédien est clairement crédible dans son rôle. J’y ai cru tout du long.

Cela étant dit, Mon meilleur copain est beaucoup plus subtile que ne le laisse présager le scénario classique uniquement en surface. En effet, Eric Assous décortique les relations de couple aussi bien amicaux qu’amoureux (sujet très intemporel s’il en est) avec une finesse et une subtilité très intelligente. Les dialogues tout en reliefs en deviennent donc particulièrement efficaces et provoquent plusieurs sentiments chez le spectateur : le rire bien sûr mais aussi la pitié pour Philippe (l’ami en question). Et, évidemment le questionnement : comment peut-ok rester ami avec un tel manipulateur, pour la plus évidente par exemple ? Est-ce supportable ? Est-ce éthique ? Moral ? Les personnages parlent d’avoir une conscience.

Du 11 mai au 11 août 2018 – En relâche les 01 juin, 21 juin, 08 juillet, 14 juillet et 15 juillet 2018 – Théâtre Michel : 38, rue des Mathurins 75008 Paris – www.theatre-michel.fr – En mai et juin : du jeudi au samedi à 21h15 et le samedi à 16h30 – En juillet et août mercredi à 20h30 et dimanche à 18h – Durée : 1h30 – Catégorie 1 : 25 € – Catégorie 2 : 18 € – Rangée OR (rangs 4,5,6) : 29 € – Auteur : Eric Assous – Avec Arnaud Cermolacce, Anthony Marty, Florence Fakhimi, Laure-Estelle Nezan et Anne-Laure Estournes – Metteur en scène : Anthony Mart – Décor : Claude Pierson (Les Ateliers Décors).

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Cyrano de Edmond Rostand mis en scène par Bastien Ossart au Funambule Montmartre (Paris)

Cyrano de Edmond Rostand mis en scène par Bastien Ossart au Funambule Montmartre (Paris)

Dernier coup de ciseaux, un spectacle de Paul Pörtner  au Théâtre des Mathurins (Paris)

Dernier coup de ciseaux, un spectacle de Paul Pörtner au Théâtre des Mathurins (Paris)

Un Petit Jeu Sans Conséquences mis en scène par Éric Laugérias

Un Petit Jeu Sans Conséquences mis en scène par Éric Laugérias

12 hommes en colère au Théâtre Hébertot (Paris)

12 hommes en colère au Théâtre Hébertot (Paris)

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).