Years and years, une série de Russel T Davies

Years and years, une série de Russel T Davies

La vie des Lyons, une famille de Manchester, racontée sur 15 ans alors que la Grande-Bretagne se retire de l’Europe et qu’un nouveau monde émerge. Vivienne Rook, une célébrité rebelle devenue une femme politique majeure, divise l’opinion par ses prises de position controversées. Son arrivée au pouvoir va bouleverser le pays et bien au-delà. Une famille ordinaire peut-elle faire la différence ?

Years and years est une courte série de 6 épisodes créée par Russel T Davies instigateur du retour de Doctor Who en 2005.

On retrouve au casting Russel Tovey (Quantico), Rory Kinnear (Bill Tanner dans les derniers James Bond), T’Nia Miller (The Hauting of Bly Manor), Anna Reid (Coronation street, Upstairs Downstairs), Emma Thompson (le Professeur Trelawney des films Harry Potter, Nanny McPhee, last Christmas, Dans l’ombre de Mary, Love Actually ).

La série prend la forme d’une chronique familiale qui suit l’ascension d’une femme politique(Emma Thompson) dans les plus hautes sphères du pouvoir au Royaume Uni usant des leviers du populisme dans un contexte de tensions internationales, guerres et bouleversements climatiques et de société. Une femme de pouvoir que l’on comprend très vite à la fois dangereuse et séduisante dans les propos qu’elle a.


La série date et débute en 2019 et prend le parti de se projeter très vite dans le futur par bonds dans le temps. Ainsi le premier épisode au bout d’une dizaine de minutes lors d’une réunion de famille nous projette après un montage très rapides d’événements partout dans le monde directement  jusqu’en 2024 et poursuit son histoire. Tout de son long  la série utilise ce levier pour nous entraîner toujours plus loin et s’achève en 2034.

On reste uniquement du point de vue de la famille Lyons et de l’impact des évènements du monde dans leurs vies, des dissensions qui se font au sein de la famille par rapport à ceux-ci et du décalage que les plus âgés commencent à ressentir vis-à-vis des changements de la société alors qu’une nouvelle génération déploie ses ailes.


Des détails des premiers épisodes amèneront des conséquences de plus en plus vertigineuses au fur et à mesure que l’on avance dans le temps.
Pour autant les aînés de la famille et en particulier sa matriarche ne sont pas méprisés et cette dernière a peut être l’une des plus belle tirade balancée en plein repas à tout le monde de ses dernières années sur la responsabilité que l’on a tous dans la direction qu’a pris notre société en laissant faire car c’est plus facile et confortable.

La série pousse à une réflexion philosophique et sociologique sur notre société et la direction qu’elle prend sans pour autant être moralisatrice. C’est à chacun de tirer les conclusions de ce qui se passe dedans et ceci est reflété dans le fait que les membres de la famille face aux événements n’ont pas les mêmes opinions et sensibilités, leurs points de vue évoluent, des tensions naissent et se résolvent mais le clan Lyons a à cœur de toujours rester unis tant dans les moments de joies que les drames qu’ils traversent.

On ne ressort pas indemne de cette série. C’est à la fois très proche de nous, prophétique et effrayant sur les directions que pourraient prendre notre société et à la fois suffisamment léger pour ne pas se sentir étouffé par le mélodramatique.
Years and years reste pleine d’espoir en l’humanité et son avenir.

Cette série est à découvrir sur  Canal+ Séries.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Cry

The Cry

Meurtres au Paradis Saison 10

Meurtres au Paradis Saison 10

A Discovery Of Witches (Saison 2) : Une grosse pincée de magie et une petite pointe de déception

A Discovery Of Witches (Saison 2) : Une grosse pincée de magie et une petite pointe de déception

A Discovery of Witches – Saison 2 sur SyFy France

A Discovery of Witches – Saison 2 sur SyFy France

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).