Voyage vers la Lune réalisé par Glen Keane et John Khars

Voyage vers la Lune réalisé par Glen Keane et John Khars

Aussi brillante que passionnée de science, Fei-Fei, une jeune fille déterminée construit une fusée pour se rendre sur la lune et prouver l’existence d’une légendaire déesse lunaire ! C’est alors qu’elle se retrouve embarquée dans une quête inattendue et qu’elle découvre un univers féerique peuplé de créatures fantastiques.

Voyage vers la Lune puise dans le folklore chinois pour nous raconter dans une explosion pop de couleurs une poétique histoire d’amour imprégnée des symboles associés en chine aux traditions liées au nouvel an lunaire.

3 femmes sont au scénario Audrey Wells, Jennifer Yee McDevitt et Alice Wu. Audrey Wells qui avait été la scénariste de George de la Jungle, est décédée en 2018 durant la production et le film lui est dédiée.

Les chansons qui émaillent le film sont écrites par Christopher Curtis, Marjorie Dufflied et Helen Park et composées, tout comme la bande originale, par Steven Price (Gravity, Baby Driver, The Aeronauts).

Glen Keane est réalisateur du film. C’est un monument du cinéma d’animation qui a travaillé chez Disney et est le créateur et animateur des personnages d’Ariel (La Petite Sirène), d’Aladdin, La Bête (dans la Belle et la Bête), Pocahontas, Tarzan et Raiponce. Suite à son départ des studios de la souris il a créé et réalisé des courts-métrages d’animation Duet en 2014 et Dear Basketball en 2017 pour lequel il a obtenu en 2018 l’oscar du meilleur court-métrage d’animation. C’est sa première expérience de réalisateur d’un long-métrage.

Il est épaulé en tant que réalisateur par John Kahrs qui est un animateur ayant travaillé chez Pixar et a réalisé le court-métrage Paperman en 2012 pour lequel il a obtenu en 2013 l’oscar du meilleur court-métrage d’animation.

Visuellement on sent la maestria de la patte Disney de Keane et Kahrs qui est associée au travail d’animation de Pearl studios (branche chinoise de Dreamworks qui par exemple animée Kung fu Panda 3) et Sony Pictures Imageworks.

Lunaria la ville de la Lune qui apparait dans le film a été inspirée par la pochette de l’album The Dark side of the Moon de Pink Floyd et par les tableaux de Miro.

J’ai été enchanté par ce voyage teinté de poésie vers l’astre lunaire. Fei-Fei l’héroïne est touchante et attachante. Elle s’accroche à cette légende de la Lune que lui racontait petite sa maman et son extraordinaire périple l’aidera à surmonter le passé et aller de l’avant vers l’avenir.

Je trouve que toutes les chansons n’étaient pas nécessaires à l’histoire mais pour autant ne plombent pas l’ensemble et certaines sont un pur régal visuel.

Si la partie sur Terre dépeint une vision rêvée sublime de la Chine, la partie sur la Lune devient un déluge visuel de couleurs éclatantes et créatures étranges.

Voyage vers la Lune est un parfait film à voir pour célébrer le nouvel an chinois et disponible sur Netflix.

Titre original : Over the Moon – Genre : animation – Nationalité : Chinoise – durée : 1h35 – Date de sortie : 23 octobre 2020 – Disponible sur Netflix.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Miraculous World Shanghaï : La Légende de Lady Dragon sur Disney Channel

Miraculous World Shanghaï : La Légende de Lady Dragon sur Disney Channel

Les Pingouins de Madagascar réalisé par Simon J. Smith et Eric Darnell

Les Pingouins de Madagascar réalisé par Simon J. Smith et Eric Darnell

[Culte] D’Artagnan et Les Trois Mousquetaires enfin au cinéma !

[Culte] D’Artagnan et Les Trois Mousquetaires enfin au cinéma !

Army of the Dead réalisé par Zack Snyder

Army of the Dead réalisé par Zack Snyder

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).