A Discovery of Witches : #1 (Saison 1 – Episode 1)

Diffusion le 14 septembre 2018 sur Sky One et RadioTimes en exclusivité.

 

 

Les choses deviennent effrayantes pour l’historienne et sorcière Diana Bishop lorsque pour la première fois, elle appelle un manuscrit magique. Cette découverte la mène tout droit dans le monde de la magie et sur la route du mystérieux vampire centenaire Matthew Clairmont.

Autant ne pas tourner autour du pot et vous dire que j’ai adoré !!

Du début à la fin j’ai senti le suspense, la magie. Le casting est vraiment impressionnant et je pense notamment et surtout à Owen Teale qui joue Peter Knox ainsi que Matthew Goode. Diana est superbe, a du caractère et ne surjoue pas. Je suis vraiment ravie du choix de casting bien que nous n’ayons pas vu tout le monde.  Satu est juste impressionnante. Les tantes de Diana sont exactement comme je les imaginais. Je suis vraiment très satisfaite de ce premier épisode.

Oui, je vous le concède l’adaptation n’est pas toujours « fidèle » au livre dans le sens ou les scènes ne sont pas les mêmes et quelques détails changent (exemple les parents de Diana sont morts au Nigeria dans le livre, et là il me semble si mon anglais est correct qu’elle parle de la frontière Russe) mais les améliorations sont géniales et arrivent à accrocher les spectateurs même ceux qui n’ont pas lu le livre. La découverte de l’Ashmole par Diana est un moment ou le temps s’arrête, même pour nous qui regardons la série.

L’intensité de certaines scènes m’a complètement prise au dépourvu comme par exemple la scène de Marcus qui lutte contre son envie de sang ou bien encore Matthew lorsqu’il regarde et parle avec Diana. La cerise sur le gâteau étant la scène où il renifle le sweat de Diana. Matthew Goode est vraiment l’acteur parfait pour le rôle de Matthew Clairmont je n’en reviens pas.

Je ne suis pas spécialement d’accord avec une ou deux critiques que j’ai pu lire sur internet comme quoi la série avait du mal à dépasser les clichés. J’ai rarement vu des vampires pratiquants… Depuis quand estime-t-on qu’un cliché ne puisse pas être de qualité ? Les séries britanniques ont ce petit quelque chose de plus je trouve, que l’on ne trouve pas chez les productions Américaines. J’ai tellement hâte de voir la suite … +1 pour la bande son qui est vraiment sympathique !

 

VOIR LA BANDE ANNONCE DE LA SERIE

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Cry

The Cry

Years and years, une série de Russel T Davies

Years and years, une série de Russel T Davies

Meurtres au Paradis Saison 10

Meurtres au Paradis Saison 10

A Discovery Of Witches (Saison 2) : Une grosse pincée de magie et une petite pointe de déception

A Discovery Of Witches (Saison 2) : Une grosse pincée de magie et une petite pointe de déception

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).