Bérénice Bejo, marraine de Mon Premier Festival 2020

Bérénice Bejo, marraine de Mon Premier Festival 2020

Discrète, généreuse, spontanée, Bérénice Bejo, a grandi dans un milieu où ses parents cinéphiles l’ont encouragée à lire, à voir des expos et des films. « On ne regardait pas la télé, raconte-t-elle, mais la collection de films que mon père enregistrait sur son magnétoscope. Il devait avoir trois mille cassettes vidéo ! Mon père nous les faisait choisir et on se réunissait en famille pour les regarder tous les samedis soir. C’était un vrai moment de partage, personne n’était isolé sur une tablette !” Des comédies musicales aux films d’action en passant par les grands films romantiques, Bérénice Bejo dévore tout, de Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, à E.T., l’extra‐terrestre de Steven Spielberg. (…)

À ses enfants, âgés de 9 et 12 ans, elle transmet son goût du cinéma, en les guidant sans jamais les forcer. “Les enfants, avec les outils qu’ils ont aujourd’hui, se construisent leur culture propre. C’est leur jardin secret. Mais si on peut leur offrir autre chose, que ce qu’ils voient habituellement, moins manichéen, plus lent ou même en noir et blanc, ils oublient complètement ce qui pouvait les rebuter au départ. Le cinéma ne peut se découvrir qu’avec plaisir, c’est la seule façon d’y entrer, et mon plus grand bonheur de marraine sera de lire les émotions sur le visage des enfants, des pleurs au rire… ça, c’est génial !

Mon Premier Festival 2020 sur Place To Be ici.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Les Pingouins de Madagascar réalisé par Simon J. Smith et Eric Darnell

Les Pingouins de Madagascar réalisé par Simon J. Smith et Eric Darnell

[Culte] D’Artagnan et Les Trois Mousquetaires enfin au cinéma !

[Culte] D’Artagnan et Les Trois Mousquetaires enfin au cinéma !

Poly réalisé par Nicolas Vanier

Poly réalisé par Nicolas Vanier

Petit Vampire réalisé par Joan Sfar

Petit Vampire réalisé par Joan Sfar

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).