Ant-Man et la Guêpe : Quantumania réalisé par Peyton Reed

Ant-Man et la Guêpe : Quantumania réalisé par Peyton Reed

Les super-héros et partenaires Scott Lang et Hope Van Dyne – alias Ant-Man et la Guêpe – vont vivre de nouvelles péripéties. En compagnie de Hank Pym et Janet Van Dyne – les parents de Hope – le duo va explorer la dimension subatomique, interagir avec d’étranges nouvelles créatures et se lancer dans une odyssée qui les poussera au-delà des limites de ce qu’il pensait être possible.

Outre les retours de Paul Rudd (Scott Lang), Evangeline Lilly (Hope Van Dyne), Michael Douglas (Janet Van Dyne) et Michelle Pfeiffer (Janet Van dyne) de nouvelles têtes rejoignent le casting à commencer par Kathryn Newton qui reprend le rôle de Cassie Lang la fille de Scott. Ils rencontreront durant leurs aventures Bill Murray et Jonathan Majors dans le rôle de Kang (aperçu dans la série Loki) destiné à devenir a priori le grand méchant de cette nouvelle saga du Marvel Cinematic Universe.

Cette nouvelle aventure des familles Lang, Van Dyne et Pim plonge dans l’infiniment petit au cœur de l’univers quantum.

Par cet artifice on découvre un monde étrange peuplée du faune et flore totalement folle où l’on sent que la source d’inspiration a été piochée dans les organismes de l’infiniment petit où l’on rencontre des protozoaires de toutes sortes. C’est bourré de trouvailles visuelles.

Cet univers est aussi peuplé d’une myriade de créatures qui donne un côté très star wars à Quantumania. Certains passages ont un côté très « cantina de mos eisley » et ce film Marvel par bien des côtés et peut être un meilleur star wars que les derniers épisodes de la licence sortis au cinéma.

Nous allons aussi découvrir ce qui est arrivé à Janet pendant les 30 années où elle a été coincée dans cet univers avant d’en être sauvée dans le second volet. Michelle Pfeiffer passe d’ailleurs sur le devant de la scène dans ce film jouant à la fois en action et en émotion et un vrai moteur de l’histoire.

Enfin et surtout ce film est l’occasion de mettre en avant Kang qui va devenir le grand antagoniste du MCU.  Jonathan Majors est brillant dans le rôle mais les enjeux mis en place sont complexes et ses motivations et ce que cela va impliquer sont encore difficiles à cerner.


L’autre antagoniste qui fait sont apparition dans le film est Modok. C’est une créature absurde et totalement psychopathe dans les comics et grotesque visuellement. Le film part sur une autre idée que celle du matériel d’origine pour son origine que je trouve très bonne pour créer ce personnage et cela fonctionne à l’image tout en conservant cet aspect totalement improbable du personnage.

Peyton Reed maitrise le micro univers qu’il a porté à l’écran et joue avec donnant un bon film de SF et d’aventure.
Il y manque cependant des scènes donnant une vraie ampleur aux pouvoirs des personnages qui étaient existantes dans le premier et déjà absentes du second.
Je pense à des scènes du premier comme celle de la baignoire ou une simple goutte d’eau devenait un torrent et du train électrique dont l’accident était cataclysmique du point de vue en taille minuscule de Scott et dérisoire à échelle humaine. C’est un peu dommage de passer à côté de ce genre d’effets qui participent à la dynamique des personnages et font prendre conscience au spectateur des possibilités de ce pouvoir en particulier à l’échelle minuscule.

Ant Man et la Guêpe Quantumania reste un bon divertissement. Il raconte son histoire et se tient en tant que film seul tout en posant des éléments majeurs pour la suite.

Genre : aventure – Durée : 2h05 – Date de sortie : 15 février 2023 – Distributeur : Walt Disney Company France

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

The Marvels réalisé par Nia DaCosta

The Marvels réalisé par Nia DaCosta

Captain America : Civil War réalisé par Anthony et Joe Russo

Captain America : Civil War réalisé par Anthony et Joe Russo

Les Eternels réalisé par Chloé Zhao

Les Eternels réalisé par Chloé Zhao

Venom 2 : Let Be Carnage réalisé par Andy Serkis

Venom 2 : Let Be Carnage réalisé par Andy Serkis

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).