La Brasserie Parisienne Rosie

La Brasserie Parisienne Rosie

Comment retrouver les valeurs historiques des brasseries françaises où l’on pouvait rencontrer notables et ouvriers dans le même restaurant, où chaque jour était prétexte à fêter un moment, où tout était fait maison, où travailler avec les saisons était une évidence, où les producteurs régionaux faisaient les marchés ?

Voici le challenge que Juliette et Kevin se sont mis en tête de relever en 2017. Après avoir expérimenté plusieurs mois le projet au pays basque, ils arrivent à la Bastille avec une joyeuse équipe de 40 personnes. Rosie s’inspire donc des brasseries populaires où allaient nos grands-parents et shake ça à la sauce 2020.

La déco a été pensée par John Whelan, l’Anglais le plus fan de la brasseries parisienne. John a pensé le restaurant en gardant l’authenticité du faubourg, de ses artisans, et de la culture populaire.

Ouverture le 9 janvier 2020 – 53 rue du faubourg Saint-Antoine 75011 Paris – 130 producteurs en direct – Charcuterie & pâtisserie maison – Ouverture 7/7 jours de midi à minuit – Une carte de cocktails et spiritueux 100% made in France – 200 places assises, banquettes conviviales au RDC et salons privatifs à l’étage – Ouvert à tous, pet friendly, kid friendly – www.instagram.com/brasserie_rosie – www.facebook.com/brasserierosie.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Brasserie Bellanger à Paris et son Comptoir de la Mer

Brasserie Bellanger à Paris et son Comptoir de la Mer

La brasserie Wepler (Paris)

La brasserie Wepler (Paris)

La Brasserie Bellanger à Paris

La Brasserie Bellanger à Paris

Brasserie Victor Hugo à Paris

Brasserie Victor Hugo à Paris

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).