Dix Petites Poupées écrit par B.A. Paris

B. A. Paris a vendu plus de 2 millions d’exemplaires de son premier thriller, Derrière les portes. Traduite dans 37 pays, elle est devenue une star mondiale. En France, après l’immense succès de Derrière les portes en 2016, Défaillances a été retenu dans la sélection du Prix des lectrices de Elle en 2017. Depuis sa sortie en mars 2018 en Angleterre puis aux États-Unis, Dix petites poupées rencontre à son tour un succès phénoménal.

« Dix petites poupées va vous rendre complètement paranoïaque, jusqu’à l’incroyable twist final » (Kirkus)

La disparition

Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l’a jamais revue depuis.

Les soupçons

Lorsque les policiers l’ont interrogé, Finn leur a raconté la vérité sur cette nuit-là. Mais pas toute la vérité. Pas un mot, par exemple, sur la dispute violente qui les a opposés juste avant la disparition de Layla.

La peur

Finn a refait sa vie. Avec la soeur de Layla. Jusqu’au jour où le passé ressurgit. Quelqu’un croit apercevoir Layla. Et pourquoi les petites poupées Russes de son enfance font-elles soudain leur apparition ?

Ce troisième thriller psychologique de B.A. Paris est sûrement une des publications les plus attendues du moment et je peux déjà vous dire qu’elle réitère avec brio et que si l’on retrouve son style fluide et brillant, elle s’affirme également !
On est toujours en présence de phrases courtes, d’une écriture vive, rapide, incisive qui ne laisse aucun répit. Son style cinématographique nous dévoile une intrigue délicieuse qui se déroule sous nos yeux.
Ici, elle va exploiter à merveille le thème de la disparition.
Les poupées russes semées au fil des pages tels les cailloux du Petit Poucet installe une ambiance mystérieuse et angoissante.
Elle va alors alterner passé (l’histoire d’amour entre Finn et Layla puis la disparition et les mensonges) avec le présent, douze ans plus tard et ce plan machiavélique…
Finn, personnage central et premier narrateur se révèle malgré ses zones d’ombres être particulièrement attachant. Cette proximité se crée surtout par l’utilisation de la première personne du singulier et le fait qu’il n’hésite pas à s’adresser directement à Layla. Cela déclenche forcément l’empathie du lecteur.
L’écriture est juste, fine et émouvante.
On découvre leur histoire puis viennent les soupçons progressivement… puis les doutes, c’est incroyablement bien fait.
Manipulé… désespéré… Il existe une forte pression psychologique sur cet homme.
C’est : prenant, poignant, incontestablement addictif.
Mensonges ? Secrets ? Tout est réuni pour mettre nos nerfs à rude épreuve avec des interrogations permanentes. Pourquoi ? Et comment ? Peut-elle être vraiment revenue ? Qui joue avec Finn ?
Cette réapparition ferait voler sa nouvelle vie avec Ellen, la propre soeur de Layla, en éclats… et pourtant…
Les réponses fournies au compte-gouttes tout du long ne font qu’attiser notre curiosité vers l’ultime révélation et le dénouement.
Jai particulièrement aimé les réflexions sur la rage et la colère et leurs conséquences à court moyen et long termes. Mais aussi la forte présence d’emprise, d’amour…
Quelqu’un dans cette histoire fait vraiment froid dans le dos… On est limite aux portes de la folie… Mais c’est à vous de deviner ! Et si… en fait c’était vous ?
L’auteure signe donc une nouvelle fois un véritable page-turner. Le twist final vous laissera bouche bée : une merveille pour débuter l’année en beauté.
Alors qui sommes-nous vraiment ?

Éditeur : Hugo Thriller – 19,95 € – 330 pages – Date de parution : 03 janvier 2019 – Traduit de l’Anglais (Royaume-Uni) par Vincent Guilluy.

Autres articles qui peuvent vous intéresser…

Barré écrit par François Clapeau

Barré écrit par François Clapeau

La sacrifiée du Vercors écrit par François Médéline

La sacrifiée du Vercors écrit par François Médéline

Traverser la nuit écrit par Hervé le Corre

Traverser la nuit écrit par Hervé le Corre

L’enlèvement du Mardi Gras écrit par Raphaël Confiant

L’enlèvement du Mardi Gras écrit par Raphaël Confiant

Derniers articles

Catégories

Archives

Droits d’utilisation

Les traductions et articles dont nous sommes les auteur(e)s sont sous Licence Creative Commons 2.0 (Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification). Nos traductions et articles relèvent du droit d’auteur (article L.111-1 du CPI). En cas de reproduction totale ou partielle, merci de nous créditer en source (article L122-5 du CPI). Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (art L.335-1 à L.335-10 du CPI).